ACTUALITÉS, Grand angle

Qui est Francia Márquez, afro-colombienne, et vice-présidente de Colombie

Qui est Francia Márquez, afro-colombienne, et vice-présidente de Colombie

Par Minsili Zanga

Âgée de 40 ans, Francia Marquez se fait remarquer autant par son physique, que ses faits d’armes sur le plan social et politique. Physiquement déjà, pas besoin de le dire, Francia Marquez porte l’Afrique au cœur. Elle est résolument à l’image de cette minorité afro-colombienne qui, tout en ne représentant que 10% du pays, n’a jamais oublié ce qui fait sa force : ses origines.

. DZALEU.COM .
Newsletter Dzaleu.com : abonnez-vous pour ne rien manquer !

Le dimanche 14 août, une semaine après avoir été investie au poste de vice-présidente de la Colombie, Francia Marquez a reçu une seconde investiture, en recevant le bâton de commandement de sa communauté. Et pour cela, le monde entier a assisté à un rituel puisant fortement dans ses origines africaines.

Pour Francia Marquez, « recevoir la bénédiction de sa terre mère » pour mener ses missions était indispensable. Elle en a profité pour prononcer un discours dans lequel elle a tracé les grandes lignes de son action : travailler pour l’égalité économique des femmes au sein du nouveau gouvernement colombien.

« Nous soutiendrons [les] initiatives productives au profit des plus démunis, ceux qui vivent dans des situations de violence », a-t-elle notamment dit.

Grâce à son ticket gagnant avec Gustavo Petro, ancien sénateur et ex-guérillero, Francia Marquez est aujourd’hui la deuxième personnalité du tout premier gouvernement de gauche en Colombie.

Afro-colombienne oui, mais pas question de réduire son action à son genre, ni son origine, qu’elle assume pleinement

La nouvelle vice-présidente est née à Yolombo, à 437 km de Bogota, dans l’État de Cauca. Les problèmes de son pays et des siens, Francia Marquez connaît. Comme de mettre plus d’heures que n’exigent les un peu plus de 400 km pour rejoindre son village. Des problèmes socio-économiques à l’image de ceux de Cauca, Etat principalement rurale et pauvre comparativement au reste du pays.

Francia Marquez, vice-présidente de Colombie

Un militantisme qui puise dans la pauvreté et l’injustice

Issue d’une famille de 12 enfants, Francia Marquez sait ce que signifie être afro-colombien dans un pays jusque-là dominé par l’élite blanche. Dans sa jeunesse, elle travaille à l’extraction de l’or sur les rives de l’Ovejas. À 16 ans, elle tombe enceinte. Mère célibataire, elle est obligée de faire des ménages pour s’occuper de son fils. Parallèlement, elle autofinance des études en agronomie et s’engage corps et âme dans la cause écologique. Il faut dire qu’elle est concernée au premier plan. dans les années 90, l’Ovejas, qui irrigue sa région, est menacée par des projets de détournement vers un barrage hydroélectrique.

Le combat sera payant, une grande campagne menée par Francia et d’autres activistes pousse la Cour suprême de Colombie à arrêter le projet.

Francia Marquez ne s’arrête pas là. Elle mène de nombreuses actions pour s’opposer aux initiatives fédérales en faveur des multinationales minières. Celles-ci sont faites au détriment des propriétaires terriens afro-colombiens, pas question de laisser passer cela pour Francia Marquez.

« Marquez a atteint une renommée nationale en 2014 en menant des dizaines de femmes dans une marche de 350 kilomètres vers Bogota pour exiger du président de l’époque, Juan Manuel Santos, des mesures contre les effets sociaux et environnementaux de l’exploitation minière illégale dans le Cauca. »

Francia Marquez et Gustavo Petro, le duo gagnant qui va diriger la Colombie ces quatre prochaines années

De l’activisme socio-écologique à la présidence

Francia Marquez a participé aux négociations avec la rébellion gauchiste des Farc dans un contexte où la communauté afro-colombienne, plus que out autre, aura grandement souffert de ces années de conflit.

L’engagement de Francia Marquez lui vaudra de nombreuses menaces, sans pour autant la décourager. Avril 2021, elle annonce sa candidature à la présidence. La jeune femme arrivera deuxième lors des primaires de la coalition des partis de gauche.

Le vainqueur sera Gustavo Petro, ancien maire de Bogota. Il propose alors à sa challenger d’être sa colistière pour la présidence. Francia Marquez accepte et le 19 juin 2022, la Colombie marque l’histoire du pays. Elle vient en effet d’élire son premier président de gauche et sa première vice-présidente Afro-colombienne.

Le dimanche 7 août, Francia Marquez et Gustavo Petro sont officiellement investis. Puis, le 14 août, Francia Marquez revoit une seconde investiture. Cette fois, c’est celle de son peuple et Ancêtres afrocolombiens. ©Minsilizanga.com – avec AP/Euronews Spain/BBC

retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :