Actualités, NEWS

Pfizer : Nick Karl, scientifique, refuse de s’exprimer malgré ses révélations sur l’immunité naturelle

Pfizer : Nick Karl, scientifique, refuse de s’exprimer malgré ses révélations sur l’immunité naturelle

Des scientifiques de Pfizer en caméra cachée, reconnaissent que l’immunité naturelle est meilleure que le vaccin. En photo : James O’Keefe, fondateur de Project Veritas

Project Veritas a dévoilé sa quatrième vidéo lundi 4 octobre. Cette fois, ce sont différents scientifiques de Pfizer qui sont pris sur le fait. Parmi eux, Nick Karl, un scientifique qui participe à la production du vaccin COVID de Pfizer.

Nick Karl a admis devant un journaliste de Veritas que les anticorps naturels sont « probablement meilleurs que la vaccination ». Cette vidéo est rapidement devenue virale, faisant l’objet d’une tendance sur Twitter, même si Project Veritas y est interdit et que James O’Keefe poursuit Twitter en justice.

James O’Keefe a par la suite rencontré Nick pour lui demander pourquoi il ne divulgue pas au public des informations aussi capitales. Manifestement, le scientifique n’était pas content de se voir interpellé sur un sujet pourtant de santé publique.

Newsletter Dzaleu.com : abonnez-vous pour ne rien manquer !

Commentaires du fondateur de Project Veritas face au refus de s’exprimer de Nick Karl :

« La pandémie de COVID, en tandem avec ce nouveau vaccin, sont les questions de santé publique les plus importantes de notre vie. Pendant ce temps, nous avons des gens au pouvoir qui préfèrent garder des secrets pour le peuple américain sur ces questions. »

Laboratoire fondé aux Etats-Unis en 1849, Pfizer a été impliqué dans le passé dans de nombreux scandales, tels que celui des enfants vaccinés de force au Nigeria. Pfizer est actuellement dirigé par Albert Bourla. Le fabricant est avec Moderna, l’un des deux grands gagnants des vaccins choisis en Occident (Europe, Etats-Unis, Canada, Australie).

Project Veritas annonce ne pas en avoir fini avec le groupe : « Si Pfizer pense que nous avons fini de les dénoncer, nous leur recommandons d’y repenser », écrit James O’Keefe. « Un [autre] lanceur d’alerte rendra très bientôt publiques d’autres révélations qui feront l’effet d’une bombe », promet le journaliste d’investigation.©Dzaleu.com – O.B.

retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :