Actualités, NEWS

Kumba : Diaspora en action prie pour les enfants assassinés

Kumba : Diaspora en action prie pour les enfants assassinés

Samedi 24 octobre 2020, le Cameroun se réveillait dans l’horreur avec de jeunes élèves sauvagement assassinés par des séparatistes ambazoniens. Certains avaient avaient moins de 10 ans.

Le 31 octobre, un hommage national leur était donné avec une journée de deuil national au Cameroun. Des artistes à l’armée et citoyens, les camerounais avaient rendu hommage aux victimes de ce que leur président avait qualifié de “crime barbare.”©Dzaleu.com


Azania (recueil de nouvelles) Minsili Zanga Mbarga - Librinova juillet 2020
CT – Yaoundé : prières pour les victimes de Kumba “

Mardi 24 novembre dernier, les membres de l’Association Diaspora en action Cameroun ont organisé une célébration œcuménique pour le repos de l’âme des enfants assassinés au Sud-Ouest. Dans les différentes prédications, les hommes de Dieu ont prié pour le retour de la paix au Cameroun. Ils ont également condamné les actes de violence qui vont à l’encontre des Saintes Ecritures prônant la paix et l’amour.

La révérende Alice Latté s’est inspirée de l’épitre de Saint Paul aux Éphésiens 4 :32, pour parler de la réconciliation et la conversion. « Changez donc d’attitude et convertissez-vous pour que vos péchés soient effacés. Ce passage biblique devrait amener ces sécessionnistes qui se sont égarés, qui ont commis ces assassinats ignobles, à revenir à de meilleurs sentiments », a-t-elle dit.

Abonnement illimité à 1 €/mois

Dans la même veine, l’imam de la mosquée d’Obili, Oumarou Ayouba, a appelé « ceux qui expriment leur colère à travers les actes qui n’honorent pas Allah à se repentir. Allah pardonne tout le monde, alors revenez sur le droit chemin », a insisté l’imam. Tous les célébrants ont également prié pour le repos de l’âme des personnes qui ont péri dans cette guerre.

Selon Mougnol Akiki, représentant de Diaspora en action, la jeunesse bien qu’elle soit à l’extérieur du Cameroun voudrait se positionner comme celle qui véhicule le message positif et affirme que de tels actes ne devraient plus avoir lieu sur le territoire camerounais.

« Outre cet évènement religieux, nous avons adressé un mémorandum au gouvernement dans lequel, nous proposons nos solutions pour mettre un terme à cette guerre qui perdure dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest », a fait savoir le représentant de Diaspora en action. (Cameroon Tribune)

Azania (recueil de nouvelles) Minsili Zanga Mbarga - Librinova juillet 2020
retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :
je-m-abonne-a-dzaleu-button
Abonnement illimité à 1 €/mois