Actualités, NEWS

Covid-19 : Explosion à Taiwan d’une usine de fabrication d’hydroxychloroquine

Covid-19 : Explosion à Taiwan de la 2è plus grande usine de fabrication d’hydroxychloroquine

L’information est peu partagée par les médias mainstream. Mais, elle tourne en boucle sur les réseaux sociaux depuis mardi 22 décembre. Il s’agit de l’explosion d’une usine pharmaceutique à Taoyuan, Taiwan. L’information a été reprise par le Dr Didier Raoult sur sa page Facebook officiel.

 » La deuxième plus grande usine de fabrication d’hydroxychloroquine (Nivaquine) au monde vient d’exploser à Taïwan », peut-on lire sur la page Facebook du médecin marseillais. Il est considéré comme l’un des grands défenseurs de ce médicament. Considéré comme la réponse au Covid-19 et ayant fait ses preuves en Afrique, l’hydroxychloroquine est pourtant battu en brève dans plusieurs pays occidentaux.

je-m-abonne-a-dzaleu-button

Enquête ouverte après l’explosion de l’usine pharmaceutique

L’information est venue du média indépendant Taiwan English News (TEN). Selon son site en ligne, une explosion dans une usine pharmaceutique de la ville de Taoyuan a fait deux blessés et provoqué un incendie en début d’après-midi, dimanche 20 décembre. Immédiatement après l’explosion, une épaisse fumée noire a pu être vue sortir de l’usine SCI Pharmtech.

Les pompiers ont trouvé deux personnes blessées. Un travailleur migrant étranger âgé de 30 ans a subi des brûlures au troisième degré sur 80 à 90% de son corps et est décrit comme étant dans un état critique. Un homme de 40 ans a été brûlé à une main. Les deux hommes ont été envoyés à l’hôpital Chang Gung Memorial pour y être soignés.

Quoique l’usine soit située à proximité de l’aéroport international de Taipei Taoyuan, « les opérations de l’aéroport n’ont pas été affectées, selon des informations publiées dans United Daily News et ET Today. Le service d’incendie de la ville de Taoyuan a dépêché 76 membres du personnel, 28 appareils d’incendie et 2 ambulances sur les lieux de l’incendie », écrit TEN.

« La cause de l’explosion fait actuellement l’objet d’une enquête. Liberty Times a rapporté que l’usine produisait des API d’hydroxychloroquine et était le deuxième fournisseur mondial de matières premières HCQ », conclue le média, accompagnant sa publications d’images de la police taiwanaise sur l’explosion. Par Dzaleu Team

retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :