ACTUALITÉS, Notre sélection

RDC : Vital Kamerhe jugé en appel le 24 juillet à Kinshasa

Vital Kamerhe et sa femme Hamida Chatur (RDC)

RDC : Vital Kamerhe jugé en appel le 24 juillet à Kinshasa

Le procès en appel de Vital Kamerhe, condamné à 20 ans de travaux forcés, est fixé au 24 juillet. C’est ce qu’on fait savoir ses avocats, ainsi que ceux de l’entrepreneur libanais Jammal Samih.  

Vital Kamerhe, ex-directeur de cabinet de Félix Tshisekedi, est poursuivi pour détournement de fonds. On l’accuse d’avoir soustrait plus de 50 millions de dollars destinés à la construction de logements sociaux. C’était dans le cadre du programme des « 100 jours. » Il devait  être la vitrine de la politique sociale et économique de Félix Tshisekedi. Mais, il a sombré en une vaste histoire de rétro commissions et corruption.  

Le 27 mai, au lendemain de la troisième audience, le juge en charge du procès Kamerhe a été assassiné. C’est ce qui ressort du rapport d’autopsie, qui cite le traumatisme crânien comme cause du décès du juge Raphaël Yanyi. Les autorités congolaises ont ouvert une enquête pour meurtre dans ce dossier.  

Outre ces peines contre l’ex-bras droit du président, la justice congolaise a ordonné la saisie des comptes d’Hamida Chatur, femme de Vital Kamerhe. Saisie des comptes aussi de Soraya Mpiana. Cette dernière est la fille de l’épouse de Vital Kamerhe, mais issue d’une précédente union. Daniel Nshangalume Nkingi, cousin de l’ex-bras droit de Tshisekedi, est aussi touché par cette saisie bancaire.  

Le 20 juin, Vital Kamerhe est condamné à une lourde peine : 20 ans de travaux forcés   A quelques jours de son procès en appel, ses avocats continuent de clamer son innocence. Ils réclament les preuves irréfutables des accusations contre lui.  

Vendredi 24 juillet, Vital Kamerhe, 61 ans, sera devant la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe. Pour son avocat Me Jean-Marie Kabengela, sa détention est « arbitraire. » Même dénonciation du côté de Me Pierre-Olivier Sur, avocat français de Kamerhe. ©Dzaleu.com – P.K.  

retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :