Actualités, NEWS

RCA : Touadera rassure sur le scrutin du 27 décembre

RCA : Touadera rassure sur le scrutin du 27 décembre et remercie la Russie et le Rwanda

La présidentielle centrafricaine du 27 décembre s’annonce sous haute tension, mais le gouvernement se veut rassurant. Malgré des appels au report du double scrutin présidentiel et législatif, Bangui maintient la date du 27 décembre et annonce que tout se passera bien.

Dans un communiqué publié dimanche 20 décembre, la RCA officialise le soutien de deux pays pour sécuriser les élections. Il s’agit du Rwanda et la Russie. Le communiqué est signé de Sylvie Baido Temon, ministre des Affaires étrangères et des Centrafricains de l’Etranger. « Le gouvernement Centrafricain tient à rassurer l’opinion nationale et internationale de sa détermination à une tenue des élections dans un climat apaisé », écrit le ministre.

La population centrafricaine appelée à retirer ses cartes d’électeurs sans crainte

« A ce titre et à des fins de sécurisation du processus électoral, un appel au soutien des pays amis et frères de la République du Rwanda et de la Fédération de la Russie a été fait, dans le cadre de la coopération bilatérale », écrit la représentante de la diplomatie et de la diaspora centrafricaine.

« A cet appel, les deux pays cités ont répondu favorablement et pris les dispositions pour un appui effectif arrivé ce jour même en Centrafrique », continue le ministre.

« Le gouvernement centrafricain appelle la population à répondre aux appels de retrait des cartes d’électeurs et à rester engagé dans le processus électoral en cours », conclue le communiqué.

Autre pays qui œuvre en toute discrétion en RCA et ce depuis des années, le Cameroun. Voisin de Bangui avec qui il partage une frontière à l’Est et des peuples frères (Les Gbaya notamment), Yaoundé œuvre en Centrafrique au sein de la Minusca notamment. En effet, la force onusienne dispose d’un fort contingent camerounais, qui a aidé à ramener la sécurité dans plusieurs points du pays, malgré les actions des groupuscules rebelles. Par K.P.

retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :