Actualités, NEWS

RCA : 7è contingent camerounais en mission de maintien de la paix (Minusca)

Armée camerounaise - BIR (Bataillon d’intervention rapide)

RCA : 7è contingent camerounais en mission de maintien de la paix (Minusca)

La Centrafrique est toujours en proie aux exactions des milices depuis qu’une coalition de groupes armés a renversé le régime du président François Bozizé en 2013.

La signature d’un accord de paix entre le gouvernement et 14 groupes armés en février 2019, n’a pas permis de ramener la sécurité dans une grande partie du territoire.

Début septembre, les évêques de Centrafrique dénonçaient dans une lettre ouverte, la mainmise des groupes armés qui ravagent le pays, alors qu’approchent les élections prévues en décembre.

C’est dans ce contexte difficile qu’intervient la MINUSCA (La Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en Centrafrique est une opération de maintien de la paix des Nations unies en Centrafrique). De nouveaux militaires camerounais vont remplacer le 6ème contingent, arrivé en fin de mission.@Dzaleu.com


CRTV News – Une cérémonie du drapeau et des normes a été organisée à Motcheboum dans la division du Haut-Nyong de la région de l’Est au Cameroun. La cérémonie qui est devenue une tradition dans les missions de maintien de la paix du Cameroun a consisté principalement à remettre le drapeau au chef de mission.

Le commandant du sixième contingent a rendu le drapeau au ministre délégué à la présidence en charge de la Défense, Joseph Beti Assomo, pour signaler une fin de mission réussie. Le Ministre a procédé à la remise du drapeau au nouveau commandant pour marquer le début de sa mission de maintien de la paix en République centrafricaine voisine.

La cérémonie a également été l’occasion pour le ministre de la Défense de donner les dernières instructions aux troupes avant le départ

Il a exhorté le 7e contingent camerounais à la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation, MUNUSCA en République centrafricaine, à être professionnel dans l’exécution de leur mission. Il leur a également rappelé de faire bon usage de la formation qu’ils ont reçue aux opérations de maintien de la paix des Nations Unies et aux unités de police constituées.

Le contingent qui va remplacer le 6e contingent sur le terrain devrait maintenir la réputation du Cameroun en matière de maintien de la paix internationale. La troupe de plus d’un millier d’hommes est composée de militaires et de gendarmerie de tous grades, de la base au colonel.

Le contingent placé sous mandat des Nations Unies a le devoir de protéger les civils et d’appuyer les processus de transition en République centrafricaine. Source

retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :