Actualités

Gabon : arrestations au sommet à Libreville

Gabon (Afrique centrale)
Gabon : arrestations au sommet dans le cadre d’une opération anti-corruption

Le Gabon vibre depuis quelques jours au rythme du scandale anti-corruption qui secoue la classe politique de Libreville  

À ce jour, ce sont 8 personnes qui ont été interpellées pour corruption. « Huit personnes qui ont été placées en détention préventive à la maison d’arrêt, et d’autres en liberté provisoire », selon une annonce du procureur de Libreville.  

André Patrick Roponat, s’exprimait hier à la télévision nationale sur ce dossier centré sur la gestion controversée de la Gabon Oil Compagny (GOC). M. Laccruche, directeur de cabinet d’Ali Bongo Ondimba le président gabonais, a été limogé en début de mois.

Rétrocédé au rang de simple ministre, il a aussi vu des personnalités considérées comme proches de lui être interpellées, dont son propre frère.

Autres personnes arrêtées, Ike Ngouoni, porte-parole de   la présidence gabonaise; Renaud Allogho Akoue, ex-directeur de la Caisse nationale d’assurance maladie, lui aussi considéré comme proche de M. Laccruche.   Patrichi Tanasa, directeur de la Gabon Oil Company et lui aussi proche de Laccruche, est parmi les personnes arrêtées.

Selon le quotidien L’Union, 85 milliards de FCFA auraient été détournées dans ce dossier. ©Dzaleu.com

retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :