Actualités, NEWS

Présidentielle américaine : premier débat houleux entre Trump et Biden

usa etats-unis map carte drapeau

Présidentielle américaine : premier débat houleux entre Donald Trump et Joe Biden

Les candidats républicain et démocrate ont eu le premier des trois grands débats d’avant eléction. Donald Trump, président en exercice, est candidat à sa propre succession. En face de lui, l’ancien vice-président Joe Biden.

Le débat a eu lieu à l’Université de Cleveland (Ohio). Ce premier round a porté sur la situation intérieure des États-Unis. Parmi les sujets évoqués, la crise du Covid-19, mais aussi la politique raciale, l’économie et autres sujets de société.  

Azania (recueil de nouvelles) Minsili Zanga Mbarga - Librinova juillet 2020

Donald Trump reproche à Joe Biden de vouloir fermer l’Amérique

«Si nous écoutions Joe Biden sur le coronavirus, des millions de personnes seraient mortes», selon Donald Trump. Réponse de son adversaire, Trump est tellement focalisé sur l’économie qu’il a mis la vie des Américains en danger.  

Sur la situation raciale américaine, Donald Trump s’est vu reproché de soutenir l’extrême-droite blanche. Le président américain a refusé de condamner un groupe d’extrême droite spécifique.  

Le président s’est vu demander par le modérateur Chris Wallace, s’il était prêt à condamner le groupe suprématiste blanc « Proud Boys ». Oui, a dit Trump avant d’éluder la question. À la place, il a renvoyé dos à dos suprématistes et extrême gauche.  

« Proud Boys, restez en arrière et attendez, mais je vais vous dire, quelqu’un doit faire quelque chose pour l’antifa et la gauche », a esquivé Trump.

Pour Joe Biden, l’actuel président est un adepte de la division raciale  

Le ton particulièrement vif du débat a fait la une des médias et réseaux sociaux américains.

Beaucoup reprochent à Trump d’avoir régulièrement tenté de couper la parole à son adversaire. Ce dernier sur Twitter, estime que le modérateur (le journaliste de Fox News, Chris Wallace), a favorisé Joe Biden.  

Du côté de la commission chargée de l’organisation des débats présidentiels, les deux prochains débats devront faire mieux sur la forme.

La commission s’est exprimée dans un communiqué. Sa principale suggestion : permettre au modérateur de couper le microphone de l’un des participants pendant le temps de parole de son adversaire.  

Donald Trump et Joe Biden devraient à nouveau débattre publiquement deux fois, avant le scrutin du 3 novembre 2020. ©Dzaleu.com – O.B.

retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :