Actualités, NEWS

Zimbabwe : Brian Nichols (ambassadeur américain) menacé d’expulsion

Zimbabwe carte - Harare map

Zimbabwe : Brian Nichols (ambassadeur américain) menacé d’expulsion

Nouvelles tensions entre la représentation américaine à Harare, et le pouvoir zimbabwéen. Brian  Nichols, l’ambassadeur Noir américain en poste dans le pays, indexé par le Zanu-PF.  

Des relations tendues entre Washington et Harare   Juin dernier, Harare avait convoqué l’ambassadeur américain. C’était  en marge des émeutes américaines consécutives au meurtre de George Floyd.  

1er juin dernier, le Zimbabwe convoquait l’ambassadeur américain. Harare entendait ainsi protester contre les commentaires de Robert O’Brien, conseiller pour la sécurité nationale de Donald Trump. Invité dans une émission télévisée, Robert O’Brien avait qualifié « d’adversaires étrangers » le Zimbabwe, au même titre que la Russie, la Chine ou l’Iran.

Zanu PF accuse l’ambassade américaine de fomenter la déstabilisation du Zimbabwe  

Selon le Zanu-PF, les services de Brian Nichols sont derrière les manifestations anti-gouvernementales. Sous prétexte de condamner la corruption au sein du gouvernement, elles sont prévues vendredi 31 juillet.

Pour le parti au pouvoir, c’est une tentative de renversement planifiée avec l’aide de l’ambassade américaine. Des accusations que cette dernière nie.   Le Zimbabwe est toujours sous le coup de sanctions économiques de la part des États-Unis. Selon Washington, Harare ne ferait pas assez pour les droits de l’homme. ©Dzaleu.com

retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :