Actualités, NEWS

USA-Chine : Pékin ferme le consulat américain de Chengdu

china chine map carte

USA-Chine : Pékin ferme le consulat américain de Chengdu. La Chine fait jouer la réciprocité suite à la fermeture de son consulat de Houston (États-Unis).  

Les tensions se sont accrues entre les États-Unis et la Chine ces derniers mois. En cause, la crise du coronavirus et l’économie. Donald Trump se fait régulièrement l’écho d’accusations contre la Chine.  

Le 7 juillet, Christopher Wray, directeur du FBI, a affirmé que la Chine était la plus grande menace pour les États-Unis. Selon lui, la Chine chercherait notamment à perturber la recherche sur le coronavirus.  

La chine accusée d’espionnage et vue comme un « grand danger » pour les États-Unis  

Pour Mike Pompeo (secrétaire d’État américain, Ndlr), le consulat de Houston au Texas, est une plaque tournante de l’espionnage chinois. Lors d’un discours virulent jeudi 23 juillet, il a aussi accusé Pékin de faire pression sur ses ressortissants vivant aux États-Unis.  

« La Chine d’aujourd’hui est de plus en plus autoritaire à l’intérieur du pays et plus agressive dans son hostilité face à la liberté partout ailleurs », selon Mike Pompéo.  

Après la fermeture du consulat chinois à Houston, Pékin contre-attaque  

La Chine a fermé la représentation diplomatique américaine à Chengdu, forte de près de 200 hommes dont la majorité des locaux. Pékin a donné jusqu’à lundi 27 juillet aux Américains pour fermer leur consulat. Situé aux Sud-ouest de la Chine, cette ville est proche du Tibet, et considéré comme stratégique.  

De même, le ministère chinois a réagi au discours de Mike Pompeo. Selon Pékin, le langage du secrétaire d’État américain, relève « d’une mentalité de guerre froide » et la Chine ne se laissera pas faire. ©Dzaleu.com

retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :