Actualités, NEWS

Mali : dissolution de fait de la Cour constitutionnelle par IBK

Carte du Mali, Afrique de l'ouest, sahel, Cedeao

Mali : dissolution de fait de la Cour constitutionnelle par IBK

Vendredi 10 juillet, le mali a été secoué par des manifestations d’une rare violence. Pour la enième fois, l’imam Mahmoud Dicko a appelé ses partisans à descendre dans la rue pour réclamer le départ d’IBK. Au pouvoir depuis 2013, IbrahimBoubacar Keïta fait face depuis plusieurs semaines, au mouvement du 5 juin.

Samedi 11 juillet, IBK a fait un geste d’apaisement envers l’opposition. Il s’agit de la dissolution de fait de la Cour constitutionnelle

« J’ai décidé d’abroger les décrets de nomination des membres restants de la Cour constitutionnelle et d’aller vers la mise en œuvre des recommandations issues de la mission de la Cédéao. Cette dissolution de fait de la Cour va nous conduire dès la semaine prochaine à demander aux autorités compétentes la désignation de membres pour que, rapidement, une cour reconstituée nous aide à trouver les solutions aux contentieux issus des élections législatives. »

Cette déclaration du président rend possible l’organisation de législatives partielles dans les circonscriptions litigieuses. En effet, la CC avait invalidé les résultats dans certaines circonscriptions, suscitant la colère de l’opposition.©Dzaleu.com

retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :