Actualités, NEWS

20 Mai au Cameroun : Les points forts du discours de Paul Biya

Paul Biya (président camerounais) au Palais d'Etoudi

20 Mai Fête nationale du Cameroun : Les points forts du discours de Paul Biya

Le président camerounais s’adressait à la Nation mardi 19 mai à la veille de la Fête nationale de l’Unité. Si le pays a eu son indépendance janvier 1960, sa Fête nationale est le 20 Mai. Cette date marque la réunification des deux Cameroun (anglophone et francophone).

Alors que les rumeurs ont été alimentées par des extrémistes de la diaspora sur sa mort, hier mardi à 20h, Paul Biya s’est adressé à la Nation camerounaise via un discours radio-télévisé et sur les réseaux sociaux. Retour sur les points forts de cette allocution.

Vif, le pas alerte et élégant comme à son habitude, Paul Biya commence par placer le contexte, « différent » selon ses propos :

« Camerounaises, Camerounais,
Mes chers compatriotes,
Je ne m’adresse pas habituellement à vous à la veille de notre Fête Nationale. Elle est traditionnellement l’occasion de célébrer, dans la joie, notre unité nationale ainsi que les valeurs de notre République et de notre démocratie.
Aujourd’hui, le contexte est différent »

Le président parle ici de la crise du Covid-19, appelant chaque Camerounais à œuvrer pour stopper celle-ci. « Il est impératif que les consignes qui ont été données (port de masques, distanciation physique, lavage fréquent des mains) soient scrupuleusement respectées. Il y va de la santé de tous et de chacun. » Cette crise est la cause de l’annulation des festivités du 20 Mai, rappelle-t-il.

Paul Biya (président camerounais) au Palais d'Etoudi
Paul Biya (président camerounais) au Palais d’Etoudi le 19/5/20 pour son discours du 20 Mai 2020 Fête de l’Unité

En finir avec les querelles politiciennes et appel à une « union sacrée »

Paul Biya en profite aussi pour remercier la « quasi totalité » des dirigeants politiques de tous bords qui travaillent avec le gouvernement. Dans son discours, il fera plus d’une fois appel à toute la classe politique, traditionnelle, civile et religieuse pour agir main dans la main. Mais, « dans le cadre fixé par le Gouvernement et dans le respect des lois et règlements de la République. »

Remerciements aussi pour les partenaires du cameroun

Le milliardaire chinois Jack Ma est ainsi nommé dans le discours présidentiel. Le patron d’Alibaba a en effet offert une aide matérielle de poids au Cameroun, comme à d’autres pays africains.

Hommage aux victimes et au corps médical

Paul Biya l’a rappelé, les malades du Covid-19 ne doivent pas être stigmatisés. S’associant à la douleur des familles ayant perdu un proche, il exhortera les personnes testées positives de respecter scrupuleusement les règles de confinement. Hommage appué au corps médical pour son « extrême courage. »

Aucune instrumentalisation du Covid-19 ne sera tolérée

« Dans le combat qui est le nôtre aujourd’hui, le Gouvernement s’emploiera à poursuivre la lutte contre toute instrumentalisation ou exploitation politique, économique ou sociale de cette tragédie », a rappelé Paul Biya.

Azania (recueil de nouvelles) Minsili Zanga Mbarga - Librinova juillet 2020
Fonds Spécial de Solidarité Nationale et mesures économiques

Le Cameroun, qui dès le départ a régi dans la mesure de ses moyens, continuera de le faire. Très clair sur les conséquences économiques néfastes du Covid-19, Paul Biya invitera son gouvernement à ne pas baisser la garde. Pour le président, il devra « se montrer ingénieux et inventif » pour maintenir les équilibres financiers, contenir le taux d’inflation tout en assurant la continuité du service public entre autres.

Faire confiance à l’Etat

Le président a aussi invité ses compatriotes à faire confiance aux pouvoirs publics dans leur lutte contre le coronavirus. le port du masque reste obligatoire dans l’espace public, les entreprises locales encourages à continuer d’en fabriquer selon les normes de l’OMS.

Encouragement aux solutions endogènes

Paul Biya a aussi encouragé tous les efforts entrepris pour un traitement endogène. Il l’a promis, dès qu’un traitement sera trouvé, le nécessaire sera fait pour le mettre à la disposition des Camerounais.

Le président camerounais a conclu son discours en appelant à une « union sacrée » car, la crise du Covid-19 « peut devenir une menace à la stabilité de nos Etats. » ©Dzaleu.com

Paul Biya (président camerounais) au Palais d'Etoudi
Paul Biya (président camerounais) au Palais d’Etoudi le 19/5/20 pour son discours du 20 Mai 2020 Fête de l’Unité
retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :