Actualités, NEWS

Togo : Interpellation du président auto-proclamé Agbeyome Kodjo

Togo map carte

Togo : Interpellation de l’ex-Premier ministre et président auto-proclamé Agbeyome Kodjo

En Afrique francophone, perdre les élections semble ces dernières années suivre un scénario tracée pour les candidats malheureux. Ils ont tous en commun d’avoir été membre ou collaborateurs du pouvoir qu’ils disent combattre et surtout, de s’autoproclamer présidents.

Ce fut ainsi le cas au Gabon avec Jean Ping contre Ali Bongo. Au Cameroun, l’ex-ministre de la Justice Maurice Kamto n’en finit plus d’excéder l’opinion camerounaise avec ses péripéties et appel à la communauté internationale, et a fini par être surnommé « président hélu », le comportement de ses sympathisants et parti, étant assimilé par cette frange de l’opinion à celui d’une secte. Au Togo, l’ex-Premier ministre Agbeyome Kodjo s’est lui aussi autoproclamé vainqueur du scrutin du 22 février

Agbeyome Kodjo interpellé à son domicile et conduit dans les locaux de la gendarmerie

Candidat malheureux à la présidentielle de février 2020, Agbeyome Kodjo avait contesté les résultats du scrutin. Ces derniers le créditait de 19.46% contre 70.78% pour son adversaire, Faure Gnassingbé. Convoqué par trois fois à la gendarmerie, Agbeyome Kodjo n’a pas donné suite.

Mardi 21 avril, l’ex-Premier ministre togolais a été interpellé à son domicile. Cette arrestation arrive un peu plus d’un mois après la levée de l’immunité dont jouissait alors l’ex-chef du gouvernement devenu opposant, puis président autoproclamé. Il est aujourd’hui accusé de troubles graves à l’ordre public et d’atteinte à la sécurité intérieure de l’Etat. ©Dzaleu.com

retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :