Actualités, NEWS

États-Unis : Le lynchage devient un crime haineux de niveau fédéral

Emmet Till, lynché le 28 août 1955 aux Etats-Unis. il avait 14 ans

États-Unis : le lynchage devient un crime haineux de fédéral, 65 ans après la mort d’Emmett Till



Le 28 août 1955, Emmet Till, adolescent Noir de 14 ans, était lynché dans le Sud ségrégationniste (Mississipi). Son crime présumé, avoir regardé une blanche. 65 ans plus tard, les États-Unis adoptent enfin une législation fédérale faisant du lynchage un crime haineux au niveau fédéral : le « Emmett Till Antilynching Act »

Le « Emmett Till Antilynching Act », projet de loi, qui porte le nom de Till, a été approuvé par Chambre mercredi 26 février 2020

Le projet de loi était porté par le représentant de l’Illinois Bobby Rush, membre du Congressional Black Caucus., et dont le quartier de Chicago comprend l’ancienne maison d’Emmet Till. Il intervient 120 ans après que le Congrès eut examiné pour la première fois une législation anti-lynchage. A noter que jusqu’à présent, des dizaines d’efforts similaires avaient été sans succès.

Nommé en mémoire d’Emmet Till, le projet a été approuvée par 410 voix à 4

Emmet Till, lynché le 28 août 1955 aux Etats-Unis. il avait 14 ans
Emmet Till, lynché le 28 août 1955 aux Etats-Unis. il avait 14 ans. Adopté le 26 février 2020, le « Emmet Till AntiLynching Act » porte désormais son nom

En effet, trois représentants républicains se sont opposés au projet de loi. il s’agit de Louie Gohmert du Texas, Thomas Massie du Kentucky et Ted Yoho de Floride. la quatrième voix contre, est celle du représentant indépendant Justin Amash (Michigan).

Les démocrates ont unanimement voté pour le « Emmett Till Antilynching Act ». Pour les seuls trois membres Noirs du sénat américain (Kamala Harris, Cory Booker, Tim Scott), ce projet de loi est un message fort.

Pour Kamala Harris, sénatrice afro-américaine (Californie), un tel projet était attendu depuis longtemps

« Les lynchages étaient des actes de violence racistes horribles », a déclaré Kamala Harris dans un communiqué. « Pendant trop longtemps, le Congrès n’a pas réussi à prendre une position morale et à adopter un projet de loi pour faire du lynchage un crime fédéral. Cette justice est attendue depuis longtemps », a-t-elle continué.

Pour l’initiateur du projet de loi, celui-ci rend enfin justice à Emmet Till et à plus de 4.000 autres victimes de lynchage, pour la plupart des Afro-Américains

« De Charlottesville à El Paso, nous sommes toujours confrontés au même racisme violent et à la haine qui ont coûté la vie à Emmett et à tant d’autres. L’adoption de ce projet de loi enverra un message fort et clair à la nation que nous ne tolérerons pas ce fanatisme », a déclaré Bobby Rush.

En 2019, le Sénat américain avait déjà adopté à l’unanimité une loi pratiquement identique. mais, ce projet de loi n’avait pas un nom symboliquement fort comme celui du 26 février. ©Dzaleu.comIG @dzaleu.com2

retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :