Actualités, NEWS

Cameroun : des jeunes manifestent devant l’ambassade de France

Yaoundé : Des jeunes camerounais manifestent le 24 février 2020 contre la France

Cameroun : des jeunes manifestent devant l’ambassade de France

En soutien au président de la république Paul Biya, des centaines de jeunes Camerounais ont manifesté lundi 24 février devant l’ambassade de France à Yaoundé.

Les manifestants, à l’aide de pancartes fustigeant l’ingérence française, entendaient ainsi manifester contre les propos d’Emmanuel Macron. Dans un échange samedi avec un individu se présentant comme « activiste », le président français a déclaré qu’il allait faire pression sur Paul Biya. Des propos jugés déplacés tant pour les manifestants, que pour le gouvernement camerounais qui a réagi.

Pour les jeunes qui ont manifesté hier devant l’ambassade française à Yaoundé, le Cameroun est un pays indépendant qui n’a pas besoin d’une attitude paternaliste de Paris

Devant les locaux de la représentation diplomatique française, des centaines de jeunes chantant et scandant des slogans de soutien à Paul Biya, le tout devant une présence policière vigilante. Parmi les messages écrits sur les pancartes, de nombreux interpellent directement Macron, lui demandant de s’occuper des problèmes de la France. «Monsieur Macron, le Cameroun n’est pas un Dom-Tom», « Nous voulons la paix », «Monsieur Macron mêle-toi de tes oignons», «Nous ne sommes pas une province de la France» etc.

Quant au gouvernement, tout en fustigeant lattitude du présumé activiste, il s’est fendu d’un communiqué pour « exprime » sa profonde préoccupation au sujet du contenu de l’échange » entre Macron et l’individu se présentant comme activiste.

Nord-Cameroun : Des jeunes manifestent le 24 février 2020 contre la France
Nord-Cameroun : Des jeunes manifestent le 24 février 2020 contre la France – Photo @Crtv

Ce mardi, la colère des jeunes Camerounais ne semblent pas retombée

D’autres marches ont eu lieu hors de Yaoundé, comme à Kribi. Dans cette ville côtière du Sud, futur hub portuaire d’Afrique centrale, le député Mba Mba a dirigé une marche spontanée dans les rues de la ville. Au Nord Cameroun, des jeunes ont manifesté leur soutien au président camerounais. Et à Yaoundé la capitale camerounaise, le boulevard du 20 Mai était le lieu de nouvelles marches menées par diverses associations dont le MODEPA (Mouvements de Défense de la Patrie) ©Dzaleu.comIG @dzaleu.com2

retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :