Actualités, NEWS

Le jour ou Facebook a connu une panne mondiale de plusieurs heures

Le jour ou Facebook a connu une panne mondiale de plusieurs heures

Ainsi pourrait-on intituler ce qui est arrivé au réseau social le plus populaire lundi 4 octobre 2O21. Ce jour-là, aux environs de 17h45 (heure française), Facebook est inaccessible.

Même chose du côté de WhatApp, Instagram et Messenger, et c’est une panne mondiale. Les heures défilent, le réseau et ses différents services sont toujours HS.

Des utilisateurs paniqués se ruent vers Signal ou Telegram. Sur Twitter, les vidéos satiriques sur la mésaventure de Facebook pullulent. Face à l’afflux de nouveaux arrivants, Telegram, le réseau de Pavel Durov, est obligé de suspendre de temps en temps la fonction « commenter. »

Newsletter Dzaleu.com : abonnez-vous pour ne rien manquer !

.

Conséquence de la panne mondiale de Facebook, le cours du groupe perd en quelques heures plus de 6 % à la bourse de New York

Vers minuit en France, le site Facebook est de nouveau accessible, de même que les autres services. Fin de l’aventure, et toujours aucune communication officielle du groupe de Mark Zuckerberg sur les causes de cette panne planétaire.

Ce silence a nourri plusieurs théories et explications. Elle a aussi remit en premier plan, les fuites de documents internes intervenues chez Facebook. Le 13 septembre, le Wall Street Journal faisait un long article dessus. Le 27 septembre, Ron De Santis gouverneur de Floride, chargeait sa secrétaire d’Etat d’enquêter sur Facebook et une éventuelle influence du réseau sur les élections locales et régionales.

Sur Telegram et Twitter, posts et vidéos humoristiques sur la mésaventure de Facebook

Frances Heugen, la lanceuse d’alerte qui secoue Mark Zuckerberg

Les fuites sont venues d’une lanceuse d’alerte travaillant pour Facebook, Frances Heugen.

D’après ses révélations, Facebook est uniquement préoccupé par le profit. La chaîne saurait aussi que sa plateforme Instagram, est nocive pour la santé mentale des adolescents.

D’après France Heugen, Facebook a aussi développé « XCheck », un programme dédié à des personnalités et célébrités pour ne pas les soumettre aux mêmes règles de contrôle qui touchent les autres utilisateurs.

La lanceuse d’alerte a aussi déclaré que Facebook encourageait les contenus haineux.

Ancienne ingénieure chef de produit chez Facebook, elle est apparue pour la première fois en public dans un entretien avec CBS. Ce mardi 5 octobre, Frances Haugen sera auditionnée par le Sénat américain.©Dzaleu.com – O.B.

retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :