FAMILLE, Relations

Dénoncer la traite des êtres humains : les prochaines enquêtes de Project Veritas

Dénoncer la traite des êtres humains : les prochaines enquêtes de Project Veritas

Un message de James O’Keefe, fondateur de Project Veritas.
A relayer tant ce sujet est aussi important.

Chaque année, ce sont deux millions d’enfants qui disparaissent dans le monde, dont la plupart victimes d’abus sexuels, tortures, etc. C’est le sujet du très attendu film « Sound of Freedom » avec Jim Cazaviel. basé sur une histoire vraie, celle d’un ancien agent secret (Tim Ballard) qui a tout abandonné pour se consacrer à sauver ces enfants victimes de trafic humain.

En France, le journaliste Karl Zero, qui s’intéresse au sujet depuis longtemps, a récemment sorti le documentaire « 1 sur 5 » sur la pédocriminalité. Savoir que Project Veritas, qui a eu à dévoiler plusieurs vérités cachées sur la vaccination anti-Covid notamment, est d’autant plus intéressant.

. DZALEU.COM .
Newsletter Dzaleu.com : abonnez-vous pour ne rien manquer !

Message de James O’Keefe

« Cher….

J’ai entendu beaucoup d’entre vous récemment que personne dans les médias d’entreprise n’enquête sur la traite des êtres humains comme il se doit.

J’ai une nouvelle pour vous : Project Veritas mène une enquête et nous avons besoin de votre aide pour l’exposer.

Vous ou quelqu’un que vous connaissez avez des informations qui exposent la traite des êtres humains, je vous demande de contacter mon équipe IMMÉDIATEMENT.

C’est un problème qui victimise d’innombrables personnes dans le monde, et il est temps qu’il reçoive l’attention qu’il mérite.

Envoyez-nous un e-mail à VeritasTips@protonmail.com si vous avez des informations dignes d’intérêt que le public mérite de connaître.

En raison de la nature sensible du sujet, veuillez ne pas envoyer d’images explicites de victimes mineures qui pourraient être découvertes dans le cadre d’une enquête. Cependant, les informations qui pourraient aider ces victimes et dénoncer une corruption aussi odieuse sont encouragées.

Soyez brave,

James »

retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :