RELATIONS, Se connaître

Etre une clé pour l’autre

Etre une clé pour l’autre, comment?

Agir comme déclencheur pour l’Autre, comment?
Être une clé pour l’Autre, comment?

Être une clé pour l’Autre :

Ce n’est pas vouloir à tout prix le convaincre mais juste être soi.
C’est présenter des faits sans jugement, et aussi sans prosélytisme.

C’est la meilleure façon de semer une graine d’ouverture chez l’Autre.
C’est la meilleure façon de provoquer ou un changement de conscience chez l’Autre.

C’est aussi accepter que cette graine qu’on sème sans rien attendre, ne puisse ne pas prendre.

Être une clé pour l’Autre :

C’est comprendre qu’un individu n’est vraiment libre que si cela prend naissance en lui. Car en vérité, aucun Humain ne peut s’attendre à recevoir la liberté comme un bonbon, sans effort.

Il doit la souhaiter et la mériter sinon, il n’en a pas pleinement conscience.

Être une clé pour l’Autre :

C’est lui laisser cette liberté de faire ses propres erreurs.

Nous-mêmes, à bien y regarder, comprendre enfin quelque chose coûte toujours.

Accéder à un niveau différent de conscience (compréhension) se fait souvent dans la douleur.

Il en faut parfois, de soubresauts (erreurs) pour comprendre et assimiler certaines leçons de vie.

Être une clé pour l’Autre ?

Continuons chacun à notre manière de l’être au quotidien,

Une clé qui aide ceux qui en savent moins à ouvrir les yeux.

Car des Humains pleinement conscients, voilà la pire crainte de tous les « apprentis-dieu ».

Ceux qui s’arrogent le droit de décider de ce que devrait être la Vie pour d’autres.

Ceux qui en définitive, phagocytent le bien le plus précieux de l’autre : le libre-arbitre.

Voilà pourquoi tout est fait, absolument tout, pour que le sommeil de la majorité continue.

©Minsilizanga.com

Azania (recueil de nouvelles) Minsili Zanga Mbarga - Librinova juillet 2020
retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :