Actualités, NEWS

Côte d’Ivoire : Henri Konan Bédié appelle à la désobéissance civile

Laurent Gbagbo (droite) et Henri Konan Bédié (Côte d'Ivoire)

Côte d’Ivoire : Henri Konan Bédié appelle à la désobéissance civile

L’ancien président ivoirien est l’un des candidats validés pour la présidentielle du 31 octobre. Alassane Ouattara, président en exercice, sera aussi candidat. Ce sera sa troisième fois, une situation qui depuis lors, suscite de nombreuses tensions en Côte d’Ivoire.

En effet, cette troisième candidature d’Alassane Ouattara est contestée par une large partie des Ivoiriens. De leur côté, Laurent Gbagbo, ex-président envoyé à la CPI par Ouattara suite à la crise de 2011, a vu sa candidature rejetée. Même situation pour Guillaume soro, ex-chef rebelle ayant aidé Alassane Ouattara à accéder au pouvoir. Depuis 2019, l’ex-protégé du président ivoirien est en rupture totale avec son mentor. Sous le coup d’un mandat d’arrêt émis par son pays, il est en exil, et sa candidature a elle aussi été rejetée.

La troisième candidature d’Alassane Ouattara ne passe toujours pas

Dimanche 20 septembre, Henri Konan Bédié a appelé à la désobéissance civile. Pour lui, la candidature du président Ouattara est une « forfaiture », une « violation de la Constitution » qui nécessite « un seul mot d’ordre, la désobéissance civile. »

Il s’exprimait en marge d’une rencontre de plusieurs partis d’opposition à Abidjan. Toutefois, l’opposition n’a pas appelé à un boycott de l’élection présidentielle.

Sur 44 candidatures déposées, seuls quatre ont été validées, alors que depuis août, au moins 15 personnes sont mortes suites à des incidents entre pro-Ouattara et ceux qui ne souhaitent pas sa candidature. ©Dzaleu.com – K.P.

retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :