Actualités, NEWS

Congo-Brazzaville : Pass sanitaire obligatoire dès le 30 novembre

Congo Brazzaville

Congo-Brazzaville : Pass sanitaire obligatoire dès le 30 novembre

Pays d’Afrique centrale, la République du Congo compte 5,5 millions d’habitants. Selon les derniers chiffres de Our World In Data, le Congo a enregistré à ce jour 13 533 cas et 183 décès. Le taux de vaccination est de 2,2%. Pourtant, dès le 30 novembre 2021, les Congolais devront présenter un pass sanitaire pour les agents de l’administration et les usagers. Le document sera aussi exigé pour circuler entre les grandes agglomérations.

Le gouvernement congolais justifie cette mesure par son souci d’éviter une nouvelle vague. L’objectif du comité de gestion de la pandémie est d’atteindre 60.000 nouvelles injections chaque semaine. Pour cela, le Congo peut compter sur les 302 000 doses de vaccins Johnson&Johnson envoyés par les Etats-Unis, mais aussi tous les vaccins envoyés par l’initiative Covax.

Alors que l’Afrique est vaccinée à 2% et a peu souffert du Covid-19 malgré l’hécatombe prévue par l’OMS, Europe et Etats-Unis la pressent d’accélérer la vaccination. De plus en plus de dirigeants, au mépris des aspirations de leurs populations, tendent à répondre favorablement à ces pressions.

Newsletter Dzaleu.com : abonnez-vous pour ne rien manquer !

.

Les effets secondaires du vaccin contre le Covid-19

En Afrique comme en Occident, on remarque peu de sensibilisation officielle sur les effets secondaires des vaccins Covid-19. Voici en vidéo les données du VAERS, organisme officiel chargé de les recenser aux Etats-Unis. D’après ces chiffres, plus de 17 000 personnes sont décédées des suites du vaccin Covid-19 aux Etats-Unis.

Le Congo-Brazzaville rejoint les pays d’Afrique noire imposant le pass sanitaire à des populations souvent désemparées

« Le défi majeur est d’atteindre l’objectif de 30% de couverture vaccinale à fin décembre 2021 et 60% durant le premier semestre de l’année 2022 », pour le chef du gouvernement.

« Les modalités de mise en œuvre de la décision de la Coordination nationale de la gestion de covid-19, relatives au pass sanitaire, seront précisées dans un document intitulé ‘Codification et réglementation de la mise en œuvre du Pass sanitaire' » selon une déclaration du Premier ministre, Anatole Collinet Makosso.

Le Premier ministre congolais s’exprimait à l’occasion de l’opération « Coup de poing covid-19 » lundi 18 octobre à Brazzaville.

« La présentation du pass sanitaire concernera tous les déplacements entre les grandes agglomérations du pays, pour les agents et les usagers de l’administration publique ou encore pour tout accès des agents et usagers aux préfectures, banques, régies financières », selon le communiqué officiel.©Dzaleu.com – O.B.

retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :