Actualités, NEWS

Cameroun et soupçons de trafic d’organes à l’Hôpital central de Yaoundé : L’autopsie d’Hilaire Ayissi a eu lieu

Cameroun et soupçons de trafic d’organes à l’Hôpital central de Yaoundé : L’autopsie d’Hilaire Ayissi a eu lieu

Affaire Hilaire Ayissi – L’autopsie a eu lieu vendredi 8 octobre à l’Hôpital central de Yaoundé, selon Cameroon Tribune. C’était en présence d’un représentant de la famille du jeune homme dont la mort a suscité une vive polémique.

La famille d’Hilaire Ayissi a en effet accusé les autorités médicales d’avoir prélevé des organes sur le corps de leur fils. Faux, selon les responsables de l’hôpital. L’affaire, qui a fait grand bruit, a vu le ministre de la Santé descendre sur place et demander une enquête interne.

Le 8 octobre dernier à l’Hôpital central de Yaoundé, l’autopsie d’Hilaire Ayissi Mengue a finalement eu lieu. Elle avait été reportée le 1er octobre dernier suite à l’absence des membres de la famille du jeune
homme de 22 ans.

Hilaire Ayissi Mengue est décédé à l’hôpital centrale de la capitale politique le 19 septembre 2021. Sa mort avait été suivie d’une forte polémique. Des accusations de mutilations et des soupçons de trafic d’organes pesaient sur le personnel médical.

Newsletter Dzaleu.com : abonnez-vous pour ne rien manquer !

L’autopsie de vendredi 8 octobre s’est tenue en présence, entre autres, des responsables de l’hôpital. Etatit aussi présent, un représentant de la famille du défunt et des éléments du Commissariat central N°1 de Yaoundé. Le procureur général près le Tribunal de grande instance du Mfoundi y assistait aussi.

« L’équipe de médecins légistes, extérieure à l’Hôpital central, a procédé par un scanner de la dépouille, avant de commencer l’autopsie proprement dite aux environs de 18h à la morgue de l’Hôpital central de Yaoundé », écrit le quotidien national.

Selon le quotidien national Cameroon Tribune, « Les conclusions de cette autopsie restent attendues. Ni la famille, ni le directeur de l’Hôpital central, ni les autorités judiciaires n’ont fait de communications à ce sujet. L’autopsie avait été recommandée par le Pr. Pierre Joseph Fouda, directeur de l’Hôpital central. [Une volonté de] mettre un terme aux incriminations citées plus haut. Avant vendredi dernier, le corps du défunt avait été scellé par le procureur général près le TGI du Mfoundi, après décision prise de concert avec les autorités sanitaires. » – Cameroon Tribune

  • Dzaleu.com
je-m-abonne-a-dzaleu-button
retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :