Actualités, NEWS

Audit de Maricopa (Etats-Unis) : Le rapport est annoncé pour vendredi 24 septembre

Audit de Maricopa (Etats-Unis) : Le rapport est annoncé pour vendredi 24 septembre

Les superviseurs des élections dans le Comté de Maricopa (Arizona) savaient-ils que les recomptages initiaux étaient à caution?

Alors que le rapport d’audit de l’Arizona sera rendu public ce vendredi 24/9, Thegateawaypundit a obtenu un enregistrement audio exclusif. Celui-ci a été pris durant une réunion entre Steve Chucri, un des superviseurs du comté de Maricopa, et « We The People AZ Alliance », une organisation de citoyens.

Pour rappel : Donald Trump conteste toujours la victoire du président Joe Biden le 3 novembre 2020. Les républicains ont pu obtenir un recomptage des votes dans le comté symbolique de Maricopa, situé dans l’Etat d’Arizona. Jusque-là bastion des républicains depuis 1992, l’Arizona a été gagné par une courte victoire, par Joe Biden. S’il apparaît que les résultats ont été truqués dans cet Etat, cela pourrait remettre en question toute l’élection présidentielle.

je-m-abonne-a-dzaleu-button

.

Les superviseurs du vote à Maricopa savaient-ils que leur recomptage partiel était défectueux?

Selon Thegateawaypundit (1), Steve Robinson et Shelby Busch, membres d’une organisation de citoyens, ont rencontré Steve Chucri pour faire pression en faveur de la coopération du comté de Maricopa avec un audit complet du Sénat de l’Arizona.

Ils avaient toujours gardé leurs enregistrements secrets. Aujourd’hui, ils ont décidé qu’il était temps de les rendre publics, maintenant que le rapport d’audit est en préparation. Pour ces membres de l’organisation « We The People AZ Alliance », leur divulgation vise à empêcher les responsables du comté de continuer de mentir.

Steve Chucri dans l’audio reconnaît que l’audit et le recomptage* de la société de machines de vote à Maricopa – « C’était plutôt des conneries, d’ailleurs ». (AUDIO)

« Chucry savait que le comté de Maricopa avait besoin d’un audit médico-légal complet pour découvrir la vérité »

Chucri : Je pense que cela s’est fait par le vote de personnes mortes. Je pense que c’était à plusieurs niveaux. »

Busch (un des membres de l’association citoyenne qui a enregistré l’audio) : Les informations, les données que nous avons sont incroyables. USA Today a publié un article à charge sur notre organisation, affirmant que les informations que nous avons fournies lors de notre rassemblement étaient des conspirations et des vérités non fondées. Nous avons les preuves. Nous avons les listes électorales. Nous les avons, mais ils ne veulent pas l’admettre et vous avez raison, il y avait plusieurs couches. C’était des électeurs fantômes. »

Rejoignez-nous sur Telegram
Reinfo et société : @dzaleumedia 
Vidéos archives : @dzaleumediavideos
Styles de vie : @dzaleumag 
Langue Beti : @dzaleu_ekang

Selon les membres de « We The People AZ Alliance », Steve Chucri était le seul superviseur disposé à rencontrer les résidents du comté de Maricopa pour discuter de leurs préoccupations électorales, car il les partageait aussi.

Le superviseur semblait d’accord avec la majorité des électeurs qui réclamaient un audit. Pourtant, le Sénat de l’Arizona a dû engager une longue bataille juridique pour obtenir un audit complet, démocrates et officiels de Maricopa dont le comité des superviseurs, s’y opposant fortement.

Pour preuve : assigné à comparaître par le Sénat, Jack Sellers, président du conseil d’administration des superviseurs, avait à nouveau condamné l’audit. « (Le conseil d’administration) a peu de temps pour se divertir de cette aventure dans un pays jamais-jamais ! », écrivait-il dans sa réponse. (2)

* La conversation de Steve Chucri a été enregistrée par les membres de l’association « We The People AZ Alliance » dont le rôle pour avoir un audit indépendant, a été déterminant. Toutefois, ils ne sont pas légalement liés à l’enquête d’audit du Sénat de l’Arizona. Ils se présentent comme des citoyens privés, soucieux du mouvement populaire, qui veulent voir les élus se battre pour le peuple.

Sources
(1) Thegateawaypundit
(2) Citizenside

*En Arizona la loi impose un recomptage partiel de routine après chaque élection. Celui-ci avait confirmé la victoire de Joe Biden et est donc différent de l’audit actuel. Demandé par le Sénat de l’Arizona, il est mené par la société Cyber Ninjas,. Ce sont ses résultats qui sont annoncés pour demain 24 septembre. ©Dzaleu.com

. DZALEU.COM .
Newsletter Dzaleu.com : abonnez-vous pour ne rien manquer !
retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :