ACTUALITÉS, Notre sélection

Guadeloupe : l’île sous haute tension depuis plusieurs jours, Paris y envoie le Raid et Gign

Guadeloupe : l’île sous haute tension depuis plusieurs jours, Paris y envoie le Raid et Gign

Depuis plusieurs jours, les Guadeloupéens manifestent contre le pass sanitaire et la vaccination obligatoire pour certaines catégories de métiers. Comme le montrent de nombreuses vidéos partagées en ligne, la confrontation population et forces de l’ordre, est violente.

Exemple avec ces gendarmes gazant des pompiers, ou ces militaires obligés de jouer aux pompiers pour éteindre des incendies.

. DZALEU.COM .
Newsletter Dzaleu.com : abonnez-vous pour ne rien manquer !

En réponse aux doléances des Guadeloupéens, Paris leur envoie le RAID et le GIGN

Le ministre de l’Intérieur (Damarnin) s’est exprimé à l’issue d’un conseil interministériel de crise ce samedi 20 novembre. Il a annoncé l’envoi de forces spéciales en Guadeloupe, et 31 interpellations ont été faites selon lui.

Peut-on évoquer une exception guadeloupéenne pour exempter juridiquement l’île de l’obligation vaccinale ?

Face à la tension en Guadeloupe, Paris a décidé d’y envoyer de nouveaux renforts, et l’île est sous couvre-feu depuis vendredi soir. Malgré la répression violente, le peuple guadeloupéen n’entend pas abandonner, et continue de réclamer la fin du pass sanitaire et de l’obligation vaccinale.

Leur report, voire leur annulation est-elle juridiquement envisageable ?

C’est la principale revendication du LKP* et les autres organisations syndicales guadeloupéennes.

Un universitaire donne son analyse. ©Dzaleu.com – O.B.

* LKP : Lyannaj Kont Pwofitasyonou (Collectif contre l’exploitation).

retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :