Actualités, EKANG, Mefoé, NEWS

Yaoundé dit au revoir à Jean-Claude Tsila, préfet de la capitale

Jean-ClaudeTSILA préfet du Mfoundi Yaoundé Cameroun

Yaoundé dit au revoir à Jean-Claude Tsila, préfet de la capitale depuis 10 ans  

Né à Ongola (Yaoundé), Jean Claude TSILA, est décédé le 12 août 2020 à l’Hôpital Général de Yaoundé des suites de maladie.

Âgé de 64 ans, Jean-Claude Tsila était préfet du Mfoundi depuis 2010. Il remplaçait alors à ce poste très sensible Joseph BETI ASSOMO, l’actuel Ministre de la Défense.  

Très apprécié pour sa rigueur et professionnalisme, Jean-Claude Tsila était aussi chef traditionnel. Il présidait en effet à la chefferie de 3e degré du village Oboa dans l’arrondissement de Soa, en périphérie de Yaoundé.

Jeudi 24 septembre, de nombreuses personnalités étaient présentes à l’hôpital général de Yaoundé, pour sa mise en bière. ©Dzaleu.com – M.Z.

Azania (recueil de nouvelles) Minsili Zanga Mbarga - Librinova juillet 2020

CRTV News – Le dernier voyage de Jean Claude Tsila  

Vive émotion ce jeudi à l’hôpital général de Yaoundé. La levée de corps de cet administrateur civil principal a mobilisé de hautes personnalités, collèges, amis membres de famille.

Au premier rang, le gouverneur du Centre, Naseri Paul Biya, représentant personnel du président de la République. Mais aussi les membres du gouvernement, directeurs généraux et presque toute la famille de l’Administration territoriale.  

Après la mise en bière, le cortège funèbre s’est ébranlé vers la Cathédrale Notre-Dame des Victoires de Yaoundé. Une messe de requiem y était dite par Mgr Jean Mbarga pour le repos éternel du défunt. L’inhumation a eu lieu le samedi 26 septembre 2020 dans son village Oboa dans la Mefou-et- Afamba, région du Centre.  

Qui était Jean Claude Tsila?  

Brillant administrateur civil principal, il a connu une riche carrière et réalisé des œuvres indélébiles. Titulaire d’une licence en droit, Jean Claude Tsila est un produit de l’École nationale d’Administration et de la magistrature.

Après sa sortie de cette prestigieuse école en 1982, il entame une belle carrière. D’abord, trois ans d’imprégnation du commandement territorial à l’actuel ministère de l’Administration territoriale. Puis, il est 2e adjoint préfectoral du Nyong-et-Ekelle. Il sera aussi sous-préfet de Botmakak, Logone-Birni, Ngomedzap, Yaoundé 6, Yaoundé 1er entre autres arrondissements.

Puis, il devient Préfet du Nyong-et-Mfoumou entre 2008 et 2010. Et depuis 2010 jusqu’à son décès il était préfet du département du Mfoundi. Il y avait remplacé l’actuel ministre de la Défense, Joseph Beti Assomo.  

Au total, il aura passé 31 ans à occuper les fonctions du sous-préfet et de préfet. Pendant plus de dix ans à la tête du Mfoundi, Jean Claude Tsila s’est illustré dans la lutte sans relâche contre le désordre urbain dans la ville de Yaoundé.

Il avait d’ailleurs mis fin à la circulation anarchique des conducteurs des mots dans le périmètre urbain. Sa contribution était également significative dans l’encadrement de la police municipale de l’ancienne communauté urbaine de Yaoundé. Il s’est aussi impliqué dans la lutte contre le Coronavirus.
Source : CRTV News

retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :