fbpx
DZALEU+MAG #01 - Spécial BEAUTÉ & Cuisine
Actualités

Washington pense à réduire sa présence militaire en Afrique

Etats-Unis drapeau américain
Washington envisage de réduire sa présence militaire en Afrique

C’est ce qui ressort d’un article du New York Times daté du 24 décembre. Les Etats-Unis, présents militairement en Afrique de l’Ouest, envisagent d’y réduire leurs effectifs, voire de se retirer de la zone. Il s’agirait d’une action à mener dans le cadre du redéploiement des forces militaires américaines sur le continent, selon l’article.

Les Etats-Unis ont près de 7,000 militaires stationnés en Afrique dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. Un effectif largement supérieur aux 4,500 soldats français présents dans le cadre de l’opération Barkhane. Toutefois, malgré cette forte présence militaire tant américaine que française, le Sahel continue de faire l’actualité avec des attaques sanglantes attribuées aux djihadistes.

Une forte présence militaire occidentale en Afrique qui peine à mettre fin au terrorisme

La période de Noël a été particulièrement meurtrière pour le Burkina-Faso et le Niger. Hier 13 janvier, le président français Emmanuel Macron et cinq homologues du Sahel étaient réunis à Pau pour discuter du devenir de Barkhane.

En Afrique, les protestations et marches de l’opinion se multiplient au Mali ou Burkina-Faso, pour demander son retrait. A Pau hier, des centaines de manifestants avaient aussi fait le déplacement pour demander le départ des soldats français du sol africain.

Un retrait des effectifs américains dans ce contexte, marquerait manifestement un coup dur pour Paris, qui en appelle à la communauté internationale pour accompagner son action au Sahel

Selon le New-York Times, Washington souhaite accorder toute son attention à la Russie et à la Chine. Pour cela, le Pentagone serait en discussion pour un éventuel désengagement des Etats-Unis sur le front africain, soit une économie de 45 millions de dollars. C’est en effet le coût annuel de l’aide américaine dans la lutte contre le terrorisme au Sahel et en Afrique de l’Est. ©Dzaleu.com

Sources : New-York Times / VOA

Follow and like us
Azania (recueil de nouvelles) Minsili Zanga
%d blogueurs aiment cette page :
DZALEU+MAG #01 - Spécial BEAUTÉ & Cuisine