Famille, RELATIONS

USA : Comment des parents du Nevada défendent leurs droits

USA : Comment des parents du Nevada défendent leurs droits

On leur interdit de participer aux réunions des commissions scolaires en voulant assimiler leurs protestations à du « terrorisme intérieur »? Des parents intentent une action en justice de 200 millions de dollars contre les autorités scolaires.

Le 27 septembre dernier, les commissions scolaires américaines ont saisi le président Joe Biden dans une lettre. Celle-ci demandait au président de prendre des mesures pour que cessent ce qu’ils considèrent comme des violences intolérables envers le personnel scolaire.

Deux jours plus tard, le 29 septembre, le procureur général des Etats-Unis, Merrick Garland, montait au créneau. Dans une lettre officielle avec ampliation au ministère de la Justice américaine, il demandait au FBI de faire des propositions afin d’enquêter sur les parents violents.

Newsletter Dzaleu.com : abonnez-vous pour ne rien manquer !

En jeu, la théorie critique de la race (Critical Race Theory, CRT), et les mesures anti-Covid dans les écoles

Ces deux sujets sont actuellement ceux qui suscitent les plus vives oppositions du côté de nombreux parents américains. Aussi, la décsion du procureur général a été analysé par certains milieux conservateurs comme une « menace » envers les parents, une atteinte à leurs droits.

C’est dans ce contexte tendu que le 5 octobre, un article viendra révéler que Xan Tanner, beau-fils du procureur général Merrick Garland, est le co-fondateur d’une société vendant du matériel pédagogique pour enseigner la CRT.

De même, l’association « America First Legal » enverra une lettre à l’inspecteur du ministère de la Justice, Michael Horowitz, accusant Merrick Garland d’avoir agi par visées politiciennes. Selon cette lettre, le procureur général, le FBI, les commissions scolaires et des hauts cadres de l’administration Biden se sont réunis pour planifier le ciblage des parents américains protestataires. Le but étant d’empêcher la mise en avant de leurs contestations à l’approche des élections de mi-mandat (Mid-Terms) aux Etats-Unis.

Du côté des parents, des actions juridiques sont intentées, comme celle-ci au Nevada

D’après cette vidéo publiée sur le compte AllegianceTL, des parents se sont invités dans une réunion du conseil scolaire alors que cela leur a été interdit. La scène a eu lieu lundi 11 octobre dans le comté de Clark, Nevada. Un groupe de parents s’est invité à une réunion du conseil scolaire du comté de Clark. Des papiers sont ensuite remis aux membres du conseil scolaire, surpris. Puis, le parent porte-parole leur informe qu’une action en justice est intentée contre eux, de 200 millions de dollars.

Résumé de ce que dit le parent porte-parole

« Votre travail n’est pas de vous soucier de la santé des enfants. Vous n’êtes pas des infirmiers ni des médecins. Vous n’êtes pas responsable de leur santé, votre seul objectif est l’éducation de nos enfants », dit le parent au pupitre.

« Il est très clair que vous avez échoué à faire ce travail. Ce pays n’est pas seul. Il est temps qu’on se réveille. Maintenant, nous allons intenter procès après procès. Nous allons garder cette paperasse sur votre bureau et continuer [d’agir] contre le problème jusqu’à ce que nous obtenions exactement ce que nous voulons », continue le parent.©Dzaleu.com

retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :