Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux : @dzaleumedia
Actualités, Famille, NEWS, Premium, RELATIONS

Tu veux aller au pays? Vaccin, test PCR et motif impérieux

Tu veux aller au pays? Vaccin, test PCR et motif impérieux

Pour la diaspora africaine, “aller au pays” comme on dit n’est pas souvent synonyme de “vacances de loisirs” au sens occidental du terme. On y retourne pour voir la famille et régler un certain nombre de problèmes. On s’y prépare longtemps à l’avance, financièrement et côté emploi du temps. La possibilité de différer le voyage n’est pas toujours au rendez-vous et certains, tout en étant sceptiques face au vaccin, y sont passés, même s’il n’est pas obligatoire pour voyager.

“Je vais au Sénégal chaque année donc oui je me suis vaccinée même si j’aurai préféré ne pas le faire. C’est plus pratique et ça m’évite les tests PCR” (Aicha S.)

“Je suis allée deux mois en mai, je n’étais pas obligée de me vacciner mais je l’ai fait. Mon mari, non. C’était mon choix et si c’était à refaire, oui.” (Magali M., Togo)

Rejoignez-nous sur Telegram
@dzaleumedia
(Français)
@dzaleu_Ekang (Ekang)

Toutefois, il existe aussi ceux qui, quoi qu’il leur en coûte, ne veulent pas entendre parler de vaccination

Pour Thérèse B. qui a déjà repoussé un voyage prévu au Cameroun en 2020 : “Je me suis renseignée, on peut voyager sans vaccin mais il faut un test PCR au départ et à l’arrivée. C’est contraignant, mais je préfère. Il est hors de question que je me vaccine. Donc test PCR oui, même si ça me soûle.”

Thérèse nous avouera qu’elle est prête à annuler son voyage si la situation change.

“J’attends de voir, si on exige le vaccin peut-être que je remettrai ce voyage en 2022 même si c’est un motif impérieux. C’est dur psychologiquement car je ne suis pas allée chez moi depuis 2017 et mon père est actuellement très malade.”

Bon à savoir

La France encadre les conditions de sortie ou d’entrée sur son territoire selon une classification des pays en trois listes : verte, orange et rouge en fonction de la circulation du virus et notamment des variants. Un pays comme le Cameroun se trouve sur la liste orange, un autre comme la RDC sur la liste rouge.

Ces listes sont évolutives. On peut consulter leur mise à jour sur le site officiel Diplomatie.gouv.fr.

Pour les voyageurs avec un schéma vaccinal complet, pas de restrictions. Pour les autres, il faudra au minimum un test PCR au départ (sa durée de validité est fonction des pays, 24, 48h ou 72h). Surtout, il est exigé de tout voyageur un motif impérieux dont la liste est reprise sur l’attestation de sortie du territoire métropolitain qu’on devra présenter à la police aux frontières et avant l’embarquement.

Pour Roger A. la situation est plus simple. Ayant une entreprise à Douala au Cameroun, il y va tous les deux à trois mois. Impossible pour lui de tout mettre en pause. “Ouf, mon activité économique rentre dans la liste des motifs impérieux”, lance-t-il. Déjà vacciné une dose, Roger attend la seconde. Il n’était pas obligé, mais a préféré le faire pour en finir avec les tests PCR. Est-il inquiet ? “Un peu oui. On lit et on entend tellement de choses. Mais j’essaye de relativiser”, conclue-t-il. ©Dzaleu.com

LIRE AUSSI : Afrique et défiance au vaccin, quelles raisons?

je-m-abonne-a-dzaleu-button
Newsletter Dzaleu.com : abonnez-vous pour ne rien manquer !
retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :
je-m-abonne-a-dzaleu-button