Culture, Premium

Remember Cesaria Evora, la « Diva aux pieds nus »

Dzaleu.com : african music - Cesaria Evora

Remember Cesaria Evora, la « Diva aux pieds nus »

Le 27 août est la date de naissance d’une grande artiste du continent : Cesaria Evora. Celle qui a offert une audience planétaire à la Morna cap-verdienne est décédé le 17 décembre 2011, laissant une musique intemporelle. Vous pouvez découvrir les paroles de son tube le plus connu (Sodade).

Née Amalia Rodrigues, Cesaria Évora, « Cize » pour ses amis, reste à ce jour l’âme de la musique cap-verdienne, huit ans après sa disparition. Beaucoup ont connu le Cap-Vert, petit archipel situé près du Gabon, grâce à elle.

Les débuts de la « Diva aux pieds nus »

Cesaria Evora commence à chanter très tôt, mais il lui aura fallu attendre longtemps avant de connaître le succès planétaire qui fut sien. C’est en effet à l’approche de la cinquantaine que le monde découvrira celle qui est née un 27 août 1941 à São Vicente Di Longe et n’a jamais cessé de chanter son amour pour son île et sa ville de Mindelo.

Jeune, Cesaria chante pour l’amour de la musique, mais aussi pour survivre. Dans une ancienne colonie portugaise très métissée et marquée par la pauvreté, elle chante l’amour, l’exil, la souffrance, la vie ! Elle chante en créole portugais, sous ce rythme qui mixe influences jazzy et latino : la Morna.

je-m-abonne-a-dzaleu-button

Voici son histoire (non exhaustive ) en quelques points clés :

1988 : La rencontre qui a tout changé pour Cesaria Evora – A 47 ans, en 1988, une association de Cap-verdiens invite Cesaria Evora à se produire à Lisbonne au Portugal. Elle y rencontre un certain José Da Silva, qui devient son producteur et l’amène à quitter son île. Direction Paris ! Cesaria y enregistre « La diva aux pieds nus », très bien accueilli par le public et la critique française.

1992 : « Sodade » conquiert le monde – Grâce à son premier album parisien, Cesaria joue au New Morning, sort plusieurs albums dont « Miss Perfumado » en 1992. Dans celui-ci, le morceau « Sodade », une histoire d’amour contrarié. Le succès est fulgurant ! Cesaria se produit dans la mythique salle de l’Olympia et entame une tournée mondiale. Deux ans plus tard, elle signe avec Lusafrica, filiale de B.M.G.

1995 : L’Amérique lui tend les bras avec une nomination aux Grammy Awards – En 1995, Cesaria Evora est nominée aux Grammy Awards avec son album éponyme, « Cesaria », par ailleurs disque d’or en France, un pays qui a eu une importance certaine dans son parcours. Elle y fut d’ailleurs faite Chevalier des arts et des lettres. Sa nomination aux Grammy permet à Cesaria d’entamer une tournée triomphante aux Etats-Unis, puis dans le monde entier. Pendant près de deux ans, elle se produira dans les plus grandes salles des cinq continents.

2011 : La fin – Après sa tournée mondiale, les albums s’enchaînent, le succès va grandissant. En un peu plus de 20 ans, Cesaria Evora a fait de la Morna de sa petite île, un rythme mondialement connu. Mais en 2010, ses excès passés, alcool et cigarette, la rattrapent. Cesaria est opérée du coeur et met officiellement fin à sa carrière un an après. Le 17 décembre 2011, la « Diva aux pieds nus » décède sur son île natale. Elle a accompli sa mission. ©Dzaleu.com

je-m-abonne-a-dzaleu-button
retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :