Actualités, NEWS

RDC : retrait progressif de la Monusco, accord signé

Congo RDC

RDC : retrait progressif de la Monusco, accord signé

La MONUSCO (Mission de l’Organisation des Nations unies en République démocratique du Congo) est une force de maintien de la paix.

Lundi 19 octobre, la République Démocratique du Congo et la Monusco ont signé une stratégie commune de retrait. En effet, cette force présente depuis une décennie en RDC, doit voir son mandat rediscuté en décembre 2020.

La signature s’est faite entre Marie Tumba Nzeza, ministre congolais des Affaires étrangères, et David Mc Lachlan- Karrune. Ce dernier agissait en tant que représentant spécial adjoint du Secrétaire général des Nations Unies.

Un retrait progressif de la Monusco

« La Monusco ne quittera pas la RDC de manière précipitée. Elle travaille à un retrait progressif, responsable et durable, qui permette à la RDC de prendre elle-même en charge sa sécurité et sa stabilité, en tenant compte de l’évolution de la situation sur le terrain et des besoins de protection de la population congolaise », selon Mathias Gillmann.

Selon M. Gilmann, porte-parole de la Monusco, la transition se fera par un transfert progressif des tâches de la Mission onusienne au gouvernement de la RDC, en coordination avec l’équipe de pays des Nations Unies et les partenaires concernés.

Une fois la Mission partie, les Nations Unies continueront de jouer pleinement leur rôle pour soutenir le peuple et les autorités congolaises sur la voie d’un développement durable. » Des propos recueillis par nos confrères de Actualités.cd.

Concrètement, voici ce que la Stratégie commune signée entre RDC et Monusco prévoit. D’abord la réduction graduelle de la force onusienne aux deux Kasaï et au Tanganyika. Ensuite, le renforcement de la présence de la Monusco dans l’Est de la RDC.©Dzaleu.com – K.P.

retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :