Actualités, NEWS

RDC : Félix Tshisekedi annule le décret controversé sur Minembwe

Félix Tshisekedi, président de RDC

RDC : Félix Tshisekedi annule le décret controversé sur Minembwe

Le président de la République démocratique du Congo a tranché dans ce dossier brûlant. Félix Tshisekedi a annoncé jeudi 8 octobre qu’il annule le décret pris par son ministre de la Décentralisation. Celui-ci faisait de la localité de Minembwe une commune rurale.  

« Pour moi, le salut du peuple est la loi suprême », a déclaré Félix Tshisekedi depuis Goma où il était en visite depuis le 5 octobre. « Je ne peux pas laisser un peuple, surtout le mien, un peuple au Congo, en danger. Voilà pourquoi j’ai décidé de purement et simplement annuler ce qui a été fait jusqu’ici », a ajouté le président de la RDC.  

Azarias Ruberwa, ministre de Décentralisation, avait fait de Minembwe une commune rurale, et y avait installé un maire  

Pour le ministre, il s’agissait de donner une assise administrative aux Banyamulenge. Mais, les relations entre ces derniers et les autres communautés sont conflictuels. Les Banyamulenge sont en effet considérés comme étrangers.  

À sa descente d’avion lundi 5 octobre, Félix Tshisekedi avait été hué par une poignée de manifestants. Comme l’écrivait l’Afp, ces derniers  lui ont rappelé que le Congo est “indivisible”, allusion directe à Minembwe.  

Située sur les hauts-plateaux du territoire de Fizi, elle est peuplée en  en majorité de Congolais Tutsi. De plus, certaines de leurs milices sont accusées d’exaction contre d’autres communautés de la région.   

« Je demande aux Congolais de s’opposer à l’instauration de Minembwe en commune rurale. Cette initiative téméraire est une sérieuse menace à l’intégrité territoriale de la RDC. J’invite le peuple congolais à la vigilance de manière à faire échec à ce plan de balkanisation du pays », avait d’ailleurs tweeté Martin Fayulu.  

Pour cet opposant et ex-candidat à la présidence de la RDC comme pour de nombreux Congolais, pas question de laisser leur pays aux mains d’étrangers rwandophones.  

Les Congolais accusent régulièrement le Rwanda de Paul Kagame, de visées expansionnistes  

Pour eux, transformer en commune rurale sans respect de la procédure poursuit un but. Celui d’ouvrir une brèche territoriale. Celle-ci permettrait au Rwanda d’exploiter les ressources minières du Sud-Kivu.  

La question a été évoquée lors de la dernière plénière de l’Assemblée nationale congolaise. des députés de l’opposition ont exigé des explications du ministre de la Décentralisation.

Pour trouver une issue à long terme au problème de Minembwe, Félix Tshisekedi a tranché. Il a aussi annoncé qu’un comité de scientifiques neutres allait être mis sur pied. Il aura pour mission, de proposer des solutions. ©Dzaleu.com – M.Z.

Azania (recueil de nouvelles) Minsili Zanga Mbarga - Librinova juillet 2020
retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :