Actualités, NEWS

RCA : La candidature de François Bozizé invalidée pour la présidentielle

RCA république centrafricaine (CEMAC) Centrafrique

RCA : La candidature de François Bozizé invalidée pour la présidentielle du 27 décembre

Le dernier dimanche de décembre, les Centrafricains éliront leur président. Faustin Archange Touadera, président en exercice, est candidat à sa propre succession. Sur la liste, plus d’une dizaines d’autres candidats. Mais pour l’ancien chef d’Etat François Bozizé, pas de présidentielle le 27 décembre.

Sa candidature a été invalidée jeudi 3 décembre par la Cour constitutionnelle. Celle-ci donne comme motif les poursuites pour assassinats et tortures dont fait l’objet François Bozizé.


La Cour constitutionnelle centrafricaine motive aussi sa décision, du fait des sanctions de l’ONU contre l’ex-président. “Selon les termes” d’une résolution du Conseil de sécurité de l’ONU, “le candidat fait l’objet de sanctions, renouvelées le 28 juillet 2020” et “il déroge au critère de bonne moralité inscrit dans le Code électoral”, écrit la Cour constitutionnelle.

Touadera grand favori

Avec cette invalidation, Faustin Archange Touadéra part largement en tête. Son plus grand challenger était en effet François Bozizé. Ce dernier avait perdu le pouvoir en 2013 suite à un coup d’Etat.

Michel Djotodia, à la tête des miliciens Seleka (à majorité musulmans), avait renversé le pouvoir de Bozizé en 2013. S’en est suivie une violente guerre civile, avec en face des Seleka, les milices anti-Balaka, à majorité chrétienne.

Plusieurs années après le début de la guerre civile, la RCA est toujours soumise aux actions de milices et groupes rebelles. Une force des Nations unies y est stationnée. ©Dzaleu.com – K.P.

Azania (recueil de nouvelles) Minsili Zanga Mbarga - Librinova juillet 2020
retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :
je-m-abonne-a-dzaleu-button
Abonnement illimité à 1 €/mois