Actualités, NEWS, Top news

« Personne ne peut s’attaquer au Cameroun en passant par la Guinée équatoriale »

Kye-Ossi, ville frontalière entre le Cameroun, le Gabon et la Guinée Equatoriale

« Personne ne peut s’attaquer au Cameroun en passant par la Guinée équatoriale »

En photo : Kye-Ossi, ville frontalière entre le Cameroun, le Gabon et la Guinée Equatoriale

« Des ennemis veulent nous voir divisés. Mais nos peuples et surtout nos chefs d’État sont attachés à la paix. » Des mots forts prononcés par Leandro Bekale Nkogo à Yaoundé. Pour le ministre équato-guinéen de la Défense, « Personne ne peut s’attaquer au Cameroun en passant par la Guinée équatoriale ».

Réunis pendant deux jours à Yaoundé (les 29 et 30 juin 2020, Ndlr), les ministres de la Défense des deux pays ont joué la carte de l’apaisement en ce qui concerne les relations frontalières. La rencontre émane de la volonté des présidents camerounais (Paul Biya) et équato-guinéen (Teodoro Obiang Nguema Mbasogo).


Ont pris part à ce sommet bilatéral, côté camerounais, Joseph Beti Assomo, ministre délégué à la présidence chargé de la Défense. Lejeune Mbella Mbella, ministre des Relations extérieures ou encore Paul Atanga Nji (Administration territoriale). Côté équato-guinéen, Leandro Bekale Nkogo, ministre de la Défense. Baltazar Engonga Edjo’o, ministre de l’Intégration régionale, pour ne citer que ceux-là

SAVE THE DATE !

Dans l’e-magazine actuellement en ligne : Beauté, recettes naturelles,
cuisine et astuces. DZALEU+MAG Spécial BEAUTÉ & CUISINE.
Pour télécharger: DZALEU SHOP

Pour Baltazar Engonga Edjo’o, les tensions constatées de part et d’autre de la frontière, ne sont pas représentatives des relations entre le Cameroun et la Guinée Équatoriale

Pour rappel, la Guinée Équatoriale est constituée à plus de 80% d’Ekang. Au Cameroun, ceux-ci constituent le plus grand groupe ethnique. Mais, face à certaines tensions entre Camerounais (non Ekang), migrants africains et Équato-guinéens à la frontière, Malabo avait entamé la construction d’un mur. débuté en juillet 2019, il entend réguler l’immigration en provenance du Cameroun. De plus, Malabo considère que le Cameroun est la porte d’entrée de clandestins ouest-africains dans son territoire. Le sommet bilatéral de Yaoundé, selon les participants, aura permis de lever plusieurs malentendus. Surtout, il augure d’une coopération plus poussée en matière de sécurité, entre les deux pays frères.

SAVE THE DATE !

Dans l’e-magazine actuellement en ligne : Beauté, recettes naturelles,
cuisine et astuces. DZALEU+MAG Spécial BEAUTÉ & CUISINE.
Pour télécharger: DZALEU SHOP

Aux termes de ces échanges fructueux, un accord de coopération militaire en vue

En droite ligne de la rencontre des 29-30 juin, Malabo et Yaoundé veulent une coopération militaire renforcée. Le général René Claude Meka (Cameroun), et le général de division Lamberto Nguema Micha (Guinée équatoriale) devront baliser les axes de cette coopération.

Le Cameroun est au front dans la lutte contre le terrorisme avec l’aide de son voisin le Tchad. Le pays dispose d’une armée considérée comme l’une des plus professionnelles d’Afrique. Il est aussi reconnu pour son efficacité dans la lutte contre la piraterie maritime. ©dzaleu.com

retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :
je-m-abonne-a-dzaleu-button
Abonnement illimité à 1 €/mois