Actualités, NEWS

Nicki Minaj suspendue de Twitter pour ses mots sur le Covid-19? Oui pour l’artiste

Nicki Minaj suspendue de Twitter pour ses mots sur le vaccin contre le Covid-19 ? Oui pour l’artiste

Nicki Minaj n’a pas tweeté depuis le mercredi 15 septembre. Soit deux jours après la vague de critiques sur ses remarques concernant la vaccination contre le Covid-19.

En effet, lundi 13 septembre, la rappeuse avait dans un tweet expliqué à ses près de 23 millions de followers pourquoi elle n’allait pas honorer le MET Gala.

« Ils veulent que tu te fasses vacciner pour le Met. Si je me fais vacciner ce ne sera pas pour le Met. Ce sera quand j’estimerai avoir fait assez de recherches. J’y travaille en ce moment. En attendant, mes amours, soyez prudents. Portez le masque à deux ficelles qui vous serre la tête et le visage. Pas celui qui est lâche », avait-elle tweeté.

je-m-abonne-a-dzaleu-button

.

Le Metropolitan Gala est un évènement majeur de la scène Vip et Haute Couture

Très couru par les célébrités et personnalités US, le MET est remarquable par son orgie de tenues plus extravagantes les unes que les autres. C’est l’endroit où toute people qui se respecte doit être. Mais cette année, avoir le précieux sésame exigeait d’être vacciné.

Pour Nicki Minaj, pas question car elle souhaitait mieux se renseigner avant de se faire piquer. Après son premier tweet, la rappeuse avait ensuite raconté la mésaventure de l’ami d’un cousin vivant à Trinidad. On y découvrait un effet secondaire inattendu du vaccin, touchant les parties intimes du malheureux ami.

Les tweets de Nicki Minaj n’ont pas tardé à devenir viraux, se plaçant en tendance Twitter. Normal, vu son audience sur le réseau et aussi le côté inédit de l’effet secondaire. S’en est suivie une série de réactions, de la Maison-Blanche à des hommes politiques britanniques, ou encore le Premier ministre de Trinidad and Tobago. Nicki Minaj, 37 ans, est originaire de cette île.

Prise à partie sur Internet mais aussi soutenue, critiquée par les officiels et négativement dépeinte par la plupart des médias, Nicki Minaj n’en démordait pas. Puis, subitement, plus de tweets.

« Je suis en prison sur Twitter »

C’est sur ses stories Instagram que la rappeuse est allée raconter sa mésaventure.

Selon Nicki Minaj, la plateforme de Jack Dorsey n’a certainement pas apprécié ses sorties sur la vaccination contre le Covid-19.

« Je suis en prison sur Twitter. Ils n’aimaient pas ce que je disais là-bas. Je suppose que mon sondage allait🤨 », peut-on lire sur une de ses stories.

« Poser des questions, c’est bien. J’aime être une p*tain d’idiote. Alors boum ! Je ne peux pas tweeter », continue-t-elle.

Selon le site Page Six, Twitter, par la voix d’un de ses porte-paroles, nie toute suspension de l’artiste suite à ses sorties.©Dzaleu.com – O.B.

Aucune description disponible.
Newsletter Dzaleu.com : abonnez-vous pour ne rien manquer !

retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :