Grand angle, NEWS

AFRIQUE – A qui ça fait mal la montée en puissance de l’armée malienne?

AFRIQUE – A qui ça fait mal la montée en puissance de l’armée malienne?

Apres le dernier succès des Fama (+ de 200 terroristes tués), immédiatement des ONG occidentales, en écho à des médias et représentations de ces pays, sont montées au créneau pour parler, comme à Boutcha, de « crimes ».

Comment comprendre cette énième attaque médiatique contre le Mali?
A noter que Bamako, dans son objectif de sécurisation de son territoire, a comme allié stratégique la Russie.

. DZALEU.COM .
Newsletter Dzaleu.com : abonnez-vous pour ne rien manquer !

PRESS TV – « Mali : Washington contre les FAMAs ! »

Outre la Centrafrique, le Mali est également la proie à des rapports fallacieux et une offensive médiatique visant les Famas. L’affaire prend une grande ampleur.


Le village de Mourah situé à quelques kilomètres de Kouakourou dans les environs de Djenné a été le théâtre d’une opération aéroterrestre conduite par les Famas. À l’issue de cette opération menée dans une localité réputée comme étant un sanctuaire des terroristes, les Fama ont annoncé la neutralisation de 203 éléments terroristes et l’interpellation de plusieurs dizaines autres qui sont mises à la disposition de la privauté.

Dans une déclaration apparemment en relation avec les faits, le Gouvernement des États-Unis s’est dit être confus et demande la diligence d’une enquête rigoureuse conduite par la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) sur les tueries d’un grand nombre de personnes par l’armée malienne à Moura dans le cercle de Djenné au centre du pays.

Mise au point du Mali face aux fausses accusations de certains médias et Ong occidentaux contre son armée

L’ambassade des États-Unis au Mali a indiqué que « nous suivons les rapports faisant état d’informations extrêmement troublantes selon lesquelles un grand nombre de personnes a été tué en début de semaine dans le village de Moura, dans la région de Mopti, au centre du Mali ».

Et d’ajouter que « nous appelons le gouvernement de transition du Mali à permettre l’accès à la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) pour qu’elle puisse mener une enquête rigoureuse conformément à son mandat du Conseil de sécurité des Nations Unies ».

Pour sa part, l’État-major des armées du Mali a rappelé dans son communiqué que le respect des Droits de l’Homme, de même que le droit international humanitaire reste une priorité dans la conduite des opérations. Il a en outre, invité les populations à la retenue contre les spéculations diffamatoires à l’encontre des FAMAs et au respect de la mémoire des forces armées de défense et de sécurité de même que toutes les victimes civiles du terrorisme… La suite de l’article

Qui en veut au Mali pour sa réussite dans la lutte contre les terroristes?
Rejoignez-nous sur Telegram
Reinfo et société : @dzaleumedia 
Vidéos archives : @dzaleumediavideos
Styles de vie : @dzaleumag 
Langue Beti : @dzaleu_ekang
retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :