Culture, Famille, NEWS, Premium, RELATIONS

NOUVEL AN AFRICAIN – Le 3 août 2022 marque le début de l’année 6259 : Zoom sur ISIS

NOUVEL AN AFRICAIN – Le 3 août 2022 marque le début de l’année 6259 : Zoom sur ISIS

Contrairement au calendrier grégorien, pour les Africains (Kémites), nous ne sommes pas en l’an 2022 (4236+ année en cours) jusqu’au 2 août. Dès le le 3 août, nous entrons dans l’an 6259.

Autre information importante, le calendrier égyptien compte de jours épagomènes dont le premier est dédié à OUSIRE (OSIRIS), un autre à son fils HORUS dont la mère est ISIS (AISSATA).

. DZALEU.COM .
Newsletter Dzaleu.com : abonnez-vous pour ne rien manquer !

QUI EST ISIS ?

Aseta, Asetou, Astou, Aïssata, Assata, Issata, Asè, Asita, est son nom tel qu’il est révélé par les textes des paroles de Dieu (c’est-à-dire les Hiéroglyphes). Isis est son nom en grec (c’est-à-dire son nom tel que les grecs l’ont déformé dans leurs langues).

Les hiéroglyphes qui servent à écrire son nom montrent qu’elle est le pilier sur lequel repose l’édifice social noir. Elle est l’incarnation de la femme en tant que pilier de toute la société à tous les niveaux, et cela jusqu’à niveau du pouvoir royal. Elle est l’incarnation même du matriarcat dans la civilisation noire (civilisation pharaonique).

Image: Isis portant son fils Horo, enfant divin né pour sauver la création

Elle porte des cornes de vache (nourricière par son lait) et revêt par sa peau dorée et le soleil entre ses cornes le symbole de sa divinité.

[ISIS] incarne la femme comme être divin par excellence. En effet pour nos ancêtres l’homme ne transmet que la semence spermatique

Mais c’est à l’intérieur de l’élément féminin que la vie prend VÉRITABLEMENT naissance, se forme sur une période et jaillit à la lumière (lors de la naissance). Aïssata incarne donc la femme en tant que source de la vie divine (la vie venant du créateur), vie liée a la fertilité (d’où le lien de la femme avec la nature et la terre fertile et nourricière).

Elle est aussi la manifestation et l’incarnation de l’amour d’Amen-Râ (Dieu), d’où son autre nom égyptien Mari (c’est à dire Aimé). Cet amour est plus fort que tout, d’où son amour inconditionnel pour son époux Ousiré (Osiris) qu’elle a aidé à ressusciter et pour l’enfant Horo (Horus) qu’elle a mis au monde tout en étant vierge.

Elle incarne la femme en tant que principe par excellence des vertus, voila pourquoi elle est représentée aussi sous la forme aillé de Maât.

Hotep !

Par Lisapo ya Kama
Pour en savoir plus sur le calendrier africain, suivez ce lien

La Triade / Trinité kémite OUSIRE – ISIS – HORUS

.

retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :