Culture, Grand angle, NEWS

Résistantes africaines – Mekatilili wa Menza, héroïne de la lutte anti-colonialiste au Kenya

Résistantes africaines – Mekatilili wa Menza, héroïne de la lutte anti-colonialiste au Kenya

(Avec ACUP)- Mekatilili wa Menza était une prophétesse et une guerrière intrépide qui a conduit son peuple, les Giriama, à se rebeller contre l’impérialisme britannique.

Née dans les années 1860, Mekatilili wa Menza est restée dans les mémoires pour avoir giflé un administrateur colonial britannique après un désaccord sur leurs politiques impérialistes et leurs tentatives de les soumettre.

. DZALEU.COM .
Newsletter Dzaleu.com : abonnez-vous pour ne rien manquer !

Mekatilili wa Menza, la mère de la résistance, une héroïne du Kenya

Les femmes n’ont pas été en reste dans la lutte contre l’oppresseur occidental. C’est le cas de Mekatilili wa Menza. Née vers 1840, cette héroïne s’est rebellée et a combattu les envahisseurs coloniaux. Elle a dit un jour :

« Je n’ai pas peur de dire la vérité et de me battre pour mon peuple.
Mes pouvoirs viennent de Kaya, enracinés dans les esprits de nos ancêtres ».

Mekatilili wa Menza était un leader distingué, vocal et intrépide. Elle a défendu les droits de son peuple, les Giriama, en opposant une résistance aux envahisseurs blancs de leur terre.

Elle a mené le soulèvement des Giriama contre les colons britanniques. Ces derniers volaient de grandes terres fertiles au peuple, percevaient des taxes et interdisaient le vin de palme (mnazi), une boisson locale.

je-m-abonne-a-dzaleu-button

La danse comme arme de résistance

Mekatilili a utilisé la danse kifudu qui était exécutée lors des cérémonies funéraires pour mobiliser le peuple à résister au gouvernement colonial ou à offrir le travail forcé. Ses disciples prêtaient serment de se battre pour leur communauté et pour leurs terres.

La première fois qu’elle a été capturée par les hommes blancs et détenue à Kisii, au Kenya, Mekatilili wa Menza a réussi à retrouver son chemin après cinq ans. Et sa lutte pour la liberté de son peuple a continué de plus belle.

Danse Giriama (Kifudu)

La deuxième fois, Mekatilili wa Menza a été capturée et détenue à Kismayu, en Somalie. Mais, la jeune résistante va réussir à retrouver le chemin de la maison. encore une fois, la lutte pour la libération continuera.

Mekatilili wa Menza est morte vers 1925

Cette héroïne a été enterrée à Bungale Ulaya Kwa Jele dans la circonscription de Magarini, dans le district de Malindi. Aujourd’hui, un festival culturel est organisé en son honneur. – Source : African Continental Unity Party – ACUP

retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :