Actualités

Mali : 13 soldats Français décèdent dans un crash

13 soldats Français sont morts dans le crash de deux hélicoptères lundi 25 novembre au Mali

L’information a été confirmée par un communiqué de l’Élysée. 
De même, Emmanuel Macron, président français, a aussi twitté à ce sujet

D’après le communiqué de l’Élysée : « Le président annonce avec une profonde tristesse la mort de 13 soldats français au Mali dans la soirée du 25 novembre, dans un accident entre leurs deux hélicoptères lors d’une mission de combat contre les djihadistes. »

La France est engagée depuis 6 ans au Sahel, au motif de lutte contre le terrorisme

En 2013, deux ans après l’intervention française en Libye, Paris lançait l’opération Serval. Elle se soldait par le déploiement de plus de 4000 soldats au Nord-Mali. Un an plus tard, en 2014, Serval était remplacée par l’opération Barkhane.

La présence des militaires français a-t-elle rendu le sahel plus sûr?

Pour l’Onu par exemple, la question sécuritaire au Sahel se dégrade. Ainsi, dans une récente sortie, l’organisation onusienne s’est dite inquiète notamment du nombre de victimes civiles. L’ONU estime qu’en 2019, plus de 1.500 civils ont été tués au mali et au Burkina-Faso.

Quels sont les réels objectifs de l’opération Barkhane?

Dans une interview accordée au site du gratuit 20minutes, Caroline Roussy, chercheuse à l’Iris, s’interroge.

Ce qui est certain, c’est que cette opération n’apporte pas les résultats escomptés. Alors que Barkhane devait lutter contre l’expansion terroriste et assurer la sécurité du territoire, la menace reste extrêmement présente. Surtout, et c’est ça la difficulté, la menace est de plus en plus diffuse et diverse », répond-t-elle notamment lorsqu’on lui demande si l’opération Barkhane est dans l’impasse.

Le crash de lundi soir est considéré comme le plus lourd depuis des décennies pour l’armée française

En effet, le nombre de soldats français tués au Sahel avoisine à présent les 40.

« Treize de nos militaires sont morts hier au Mali. Ils étaient engagés dans une opération de combat contre des terroristes. Ces treize héros n’avaient qu’un seul but : nous protéger. Je m’incline devant la douleur de leurs proches et de leurs camarades », a écrit le président français sur son compte officiel @EmmanuelMacron.

Une cérémonie d’hommage devrait avoir lieu place des Invalides dans les prochains jours. Elle sera présidée par Emmanuel Macron. ©Dzaleu.com

retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :