Actualités

Parterre de chefs d’Etat à Harare pour rendre hommage à Mugabe

dzaleu.com : african lifestyle magazine - Grace Mugabe à la cérémonie d'hommage à Robert Mugabe

Parterre de chefs d’Etat à Harare pour rendre hommage à Mugabe

De Teodoro Obiang Nguema à Uhuru Kenyatta ou Cyril Ramaphosa, plusieurs chefs d’Etat africains se sont déplacés à Harare pour rendre un dernier hommage à Robert Mugabe.

Ce samedi 14 septembre, le stade national des sports de Harare était le lieu d’un hommage national rendu à l’ancien président, mort le 6 septembre à Singapour.

Dans la tribune officielle, Emmerson Mnangagwa, actuel président zimbabwéen et successeur de Robert Mugabe, Teodoro Obiang Nguema de Guinée Equatoriale, Uhuru Kenyatta du Kenya, Cyril Ramaphosa le président Sud-africain, le Congolais Denis Sassou Nguesso (Congo-Brazzaville), Jacob Zuma, Thabo Mbeki ou encore le Mozambicain Filipe Nyusi.

De nombreux Zimbabwéens sont venus ce samedi rendre un dernier hommage à Mugabe même si le stade semblait moins rempli que jeudi 12 septembre, lors de l’exposition de la dépouille présidentielle au Stade Rufaro en banlieue de Harare.

Obiang Nguema (Guinée Equatoriale), lors de son allocution durant la cérémonie officielle d’hommage à Robert Mugabe.

dzaleu.com : african lifestyle magazine -Obiang Nguema (Guinée Equatoriale), lors de son allocution durant la cérémonie officielle d'hommage à Robert Mugabe à Harare
DZALEU.COM – African Lifestyle Magazine
Obiang Nguema (Guinée Equatoriale), lors de son allocution durant la cérémonie officielle d’hommage à Robert Mugabe à Harare

Émotion palpable lors de l’entrée du cercueil, recouvert du drapeau national, escorté d’officiers, sous une musique militaire. Visiblement émue et recueillie, sa veuve Grace Mugabe, toute de noir vêtue.

Mugabe sera enterré avec les autres héros nationaux, famille et autorités ont trouvé un terrain d’entente

« Aujourd’hui, mettons de côté nos différences et rassemblons-nous pour nous souvenir du passé et envisager l’avenir comme une nation fière, indépendante et libre. »

Le message est de Emmerson Mnangagwa, président zimbabwéen, qui s’exprimait ainsi dans un tweet sur son compte officiel. L’inhumation de Robert Mugabe devrait intervenir le mois prochain. Le leader panafricain sera en effet enterré au monument aux héros nationaux et non dans son village natal, après un accord trouvé entre sa famille et le pouvoir.

Selon le président actuel du Zimbabwe, ce délai est nécessaire pour construire un mausolée au « Comrade Bob », comme il était appelé par ses camarades du ZANU-PF.

Après la cérémonie nationale de ce jour, la dépouille de Robert Mugabe devrait rejoindre Kutama son lieu de naissance en pays Shona, pour une cérémonie réservée à ses proches et sa communauté. Ensuite, le père de l’Indépendance du Zimbabwe devrait être inhumé au Champ des Héros courant octobre. ©Dzaleu.com

retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :