Actualités

Afrique du Sud : Buhari et Ramaphosa se rencontrent le mois prochain

Afrique du Sud : Buhari et Ramaphosa se rencontrent le mois prochain

Xénophobie en Afrique du Sud : Buhari rencontrera Ramaphosa le mois prochain

Cette rencontre entre les deux chefs d’État africains est un geste d’apaisement afin de trouver une issue face à un épisode que le continent ne souhaite manifestement pas revivre.

Pour rappel, l’Afrique du Sud a été le théâtre depuis le week-end dernier, d’une flambée de violence dirigée contre les ressortissants subsahariens vivants dans le pays, qui abrite notamment une forte communauté nigériane, près de 100.000 personnes.

je-m-abonne-a-dzaleu-button

En retour, au Nigeria et en Zambie notamment, des entreprises et commerces sud-africains ont été pris pour cibles. La tension était telle à Lagos que l’Afrique du Sud y a temporairement fermé sa représentation diplomatique. Le Nigeria quant à lui, avait auparavant rappelé son ambassadeur à Pretoria, et avait annulé sa présence à un sommet économique à Cape Town.

Cyril Ramaphosa hausse le ton alors que les violences continuent : son pays ne tolèrera aucune anarchie, affirme-t-il

Ce week-end a de nouveau vu des Sud-Africains dans la rue, notamment à Johannesburg, la capitale économique.  S’exprimant sur le sujet hier, Cyril Ramaphosa a déclaré que l’Afrique du Sud ne saurait tolérer que la violence et l’anarchie s’installent.

Toutefois, malgré les arrestations effectuées par la police depuis le début des violences, d’autres personnes ont été attaquées, et le bilan s’est alourdi. Il serait aujourd’hui d’une douzaine de personnes tuées, et de nombreux biens appartenant à des Africains détruits.

Les deux géants de l’Afrique souhaitent trouver une issue à la crise

Abuja et Pretoria multiplient les initiatives diplomatiques. Muhammadu Buhari, président du Nigeria, a affirmé que son pays allait collaborer étroitement avec l’Afrique du Sud afin de trouver une solution pérenne. Selon BBC Afrique, « Le Président Buhari a déclaré qu’il avait chargé son ministre des Affaires étrangères de s’engager auprès des autorités sud-africaines concernant les mesures concrètes que le gouvernement sud-africain est censé prendre. »

Le Nigeria va évacuer des centaines de ressortissants grâce à une initiative privée

Face aux violences dont la communauté nigériane a particulièrement fait les frais, Allen Onyama, patron de la compagnie privée Air Peace, a proposé de rapatrier ces compatriotes volontaires. Selon le consul du Nigeria à Johannesburg, près de 600 personnes se sont déjà signalées pour revenir au Nigeria. ©Dzaleu.com 

retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :