Actualités

Décès de Robert Mugabe : l’Afrique perd un de ses plus grands nationalistes

DZALEU.COM : African icons - Robert gabriel Mugabe

Décès de Robert Mugabe : l’Afrique perd un de ses plus grands nationalistes.
Robert Mugabe est décédé ce 6 septembre 2019. Il avait 95 ans.

Né le 21 février 1924 en pays Shona, Robert Gabriel Mugabe, nationaliste et figure de proue de la lutte pour l’indépendance de l’ex-Rhodésie devenue Zimbabwe, a marqué l’histoire de son pays et de l’Afrique.

Très tôt converti aux idéaux panafricains, cet ancien enseignant, opposé au régime minoritaire blanc alors en vigueur en Rhodésie, sera emprisonné pendant dix ans pour ses idées de justice sociale.

À sa sortie de prison, Robert Mugabe quitte le pays et s’installe au Mozambique où il prendra une part active à la guerre de libération de son pays.

Victorieux du régime de Ian Smith, Robert Mugabe et les nationalistes s’engagent alors dans un long processus où les puissances occidentales, notamment la Grande-Bretagne, ne ménageront pas leurs efforts pour mettre à mal ses politiques de redistribution des terres notamment.

Robert Mugabe fut président du ZANU-PF (Zimbabwe African National Union) de 1975 à 1980, avant de diriger la branche divergente qu’il avait créé : le ZANU- Front patriotique (ZANU-PF) de 1980 à 2017.

Robert Mugabe a tour à tour été Premier ministre (de 1980 à 1987), puis Président du Zimbabwe pendant 30 ans, de 1987 à 2017. Cette année-là, un coup d’État militaire l’oblige à une reddition. Malgré son retrait de la vie politique, et malgré la situation économique du Zimbabwe, Mugabe, connu pour sa verve et son franc-parler, restait encore très respecté sur le continent, notamment par une jeunesse non-Zimbabwéenne qui voyait en lui l’un des derniers grands panafricains du continent. ©Dzaleu.com

Restez connectés avec nous sur  Facebook et Instagram pour ne rien rater de notre actualité.

retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :