Actualités

Afrique du Sud : Depuis le 21 août, plus de drapeau de l’apartheid en public

Fondation Nelson Mandela

Afrique du Sud : Depuis le 21 août, plus de drapeau de l’apartheid en public

C’est une décision de justice qui rend caduque le déploiement du drapeau emblème de l’apartheid, système en vigueur pendant plus d’un demi-siècle en Afrique du Sud. Un système où les Noirs, fils du terroir et majoritaires, étaient ségrégés par la minorité blanche. Il aura fallu attendre des années de lutte (avec notamment l’ANC en chef de file), pour qu’en 1994, l’Afrique du Sud ait son premier président Noir : Nelson Mandela. C’était en 1994. Le pays vivait sous le racisme institutionnel Boer depuis les années 1920.

Un drapeau vécu comme une provocation et une insulte à la mémoire des Noirs d’Afrique du Sud

Même si officiellement l’apartheid a pris fin et que l’Afrique du Sud semble engagée dans une voie raciale plus apaisée, dans la réalité, demeure une certaine tension. Parlant du drapeau emblème de l’apartheid, la Fondation Nelson Mandela et la Commission sud-africaine des droits de l’homme avaient saisi la justice pour demander son interdiction. Leur plainte était d’autant plus motivée par le fait que des groupes d’extrême-droite sud-africaine, nostalgiques de l’apartheid, utilisent encore ce drapeau lors de manifestations publiques.

« The Apartheid flag is gone!
The Equality Court has today
ruled that gratuitous displays
of the old flag are legally hate speech !
A win for democracy and all South Africans! »
« Le drapeau de l’apartheid
est hors jeu!
La Cour à L’Egalité a décidé aujourd’hui
que le déploiement gratuit de l’ancien
drapeau constituait légalement une incitation à la haine raciale!
Une victoire pour la démocratie et pour
tous les Sud-Africains! »

C’est par ce tweet que la Fondation Nelson Mandela a exprimé sa satisfaction le 21 août dernier en apprenant la décision de la justice sud-africaine. Il est désormais interdit de déployer le drapeau en question en public, car cet acte est désormais considéré par la loi comme une incitation à la haine raciale. Restez connectés avec nous sur Facebook et Instagram pour ne rien rater de notre actualité.©Dzaleu.com
Sources : Association Nelson Mandela & Le Point Afrique

retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :