Actualités, NEWS

Nicki Minaj : un groupe de militants devant le CDC d’Atlanta en soutien à l’artiste

Nicki Minaj : un groupe de militants devant le CDC d’Atlanta en soutien à l’artiste

Retour sur une actualité passée à la trappe : mercredi dernier, 15 septembre, Nicki Minaj a reçu un soutien inattendu de la part d’un groupe de manifestants. Mené par l’activiste Gazi Kodzo, ils étaient devant le Center for Disease Control and Prevention d’Atlanta. Publié sur Twitter, leur vidéo est rapidement devenue virale. Mégaphones à l’appui, ils ont délivré avec bruit leur message, malgré leur nombre réduit :

« Nicki Minaj m’a dit la vérité !
« Fauci m’a menti ! »
« A bas le CDC ! »

Pour les manifestants, la façon dont les médias dépeignent Nicki Minaj est fausse. Il faut dire que la rappeuse d’origine trinidadienne a fait la une de l’actualité, subissant plusieurs attaques pour des propos jugés « anti-vaccin ». Lundi 13 septembre, Nicki Minaj avait dans un tweet expliqué à ses près de 23 millions de followers pourquoi elle n’allait pas honorer le MET Gala. L’évènement exigeait un schéma vaccinal complet.

Après son premier tweet, la rappeuse avait ensuite raconté la mésaventure de l’ami d’un cousin vivant à Trinidad. On y découvrait un effet secondaire inattendu du vaccin. Surtout, cela a valu à l’artiste des remontrances au plus haut sommet de l’establishment politique mondiale.

. DZALEU.COM .
Newsletter Dzaleu.com : abonnez-vous pour ne rien manquer !

Des activistes « anti-capitalistes » à la rescousse

« Nous en avons assez de la façon dont les médias dépeignent Nicki Minaj à cause de ses récents tweets disant qu’il ne faut pas faire confiance au vaccin», tweetait Black Hammer sur son compte officiel quelques heures avant la manifestation. Le groupe invitait autant des « Barbz » (les fans purs et durs de Nicki Minaj), que des supporteurs de Trump à se rendre devant le CDC d’Atlanta.

Dans un entretien au site conservateur Thegatewaypundit, Gazi Kodzo invitait les partisans de Trump à « mettre de côté les divergences politiques » et à le rejoindre pour « s’opposer ensemble à la vaccination obligatoire ».

« Une vraie valeur fondamentale de notre humanité nous est littéralement arrachée. [Je suis] prêt à me tenir aux côtés de quiconque est prêt à aller à mes côtés pour se battre pour cette valeur », déclarait-il. A voir la vidéo, l’invitation de Black Hammer n’a pas été entendue, c’est le moins qu’on puisse dire.

Fondée en 2019, Black Hammer est présentée comme une organisation marginale. Pour son fondateur Gazi Kodzo, le groupe a une idéologie anti-colonialiste, anti-capitaliste, et lutte pour la libération de toutes les « masses colonisées ».

Face à ce geste de soutien, ni Nicki Minaj, ni son staff n’ont officiellement réagi. Absente de Twitter depuis le 15 septembre, la rappeuse, qui affirmait avoir été suspendue par le réseau, n’y a toujours rien posté depuis ce jour. ©Dzaleu.com – O.B.



retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :