Actualités, NEWS

Mali : sous pression de la Cedeao, la junte militaire peut compter sur la population

Mali carte

Mali : sous pression de la Cedeao, la junte militaire peut compter sur la population

Alors que la Cedeao ne relâche pas la pression sur les militaires, ces derniers ont reçu un soutien de taille : celui de la population.

Hier mardi 8 septembre, des centaines de Maliens ont manifesté à Bamako la capitale du pays. Les manifestants répondaient à l’appel du MP4 (Mouvement populaire du 4 Septembre), nouvelle formation soutenant les colonels au pouvoir.

Depuis la Place de l’Indépendance, banderoles à l’appui, ils entendaient ainsi apporter leur soutien au Comité national pour le salut du peuple (CNSP).

La transition doit être menée par des civils, selon Mohamadou Issoufou

Le président du Niger s’exprimait en marge d’un sommet de la Cedeao sur le cas malien. Depuis le 18 août 2020, le pays est aux mains de la junte militaire qui a renversé Ibrahim Boubacar Keita.

Le sommet a réuni 8 chefs d’Etat de l’Afrique de l’Ouest, médiatrice via la Cedeao depuis le début de la crise malienne.

La Cedeao a plus d’une fois laissé entendre que la transition devait être dirigée par des civils. Pour elle, le président et son vice-président doivent être issus de la société civile. Pour le président en exercice de l’organisation ouest-africaine, les militaires doivent regagner les casernes.

De son côté, la junte militaire continue ses négociations en vue de la formation d’un gouvernement transitoire. Se voulant ferme, la Cedeao leur a donné jusqu’au 15 septembre pour désigner les président et vice-président de la transition.©Dzaleu.com – K.P.

retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :