Actualités, NEWS

Présidentielle ivoirienne : Marcel Amon Tanoh se déclare candidat

Marcel Amon Tanoh candidat à la présidentielle ivoirienne d'octobre 2020

Présidentielle ivoirienne : L’ex-chef de la diplomatie, Marcel Amon Tanoh, se déclare candidat

C’est devant les médias à Abidjan que Marcel Amon Tanoh a annoncé son intention de briguer le vote des Ivoiriens octobre prochain. Son programme a aussi été dessiné : réconciliation nationale.  

« Je veux être le trait d’union entre l’État et le Peuple, entre le respect de nos traditions et notre désir de modernité », selon Marcel Amon Tanoh.  

Né le 25 novembre 1951, Marcel Amon Tanoh a 68 ans

Il a été directeur de cabinet d’Alassane Ouattara. A la tête de la diplomatie ivoirienne depuis quatre ans, il a démissionné de son poste en mars 2020. C’était une semaine après la désignation de feu Amadou Gon Coulibaly comme candidat du RDPH, le parti au pouvoir.

Marcel Amon Tanoh n’avait jamais caché son opposition à ce choix.   L’ex-Premier ministre est décédé le 8 juillet, une semaine après un séjour sanitaire de deux mois en France. Sa disparition a relancé les supputations sur le candidat du Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP).

Certains membres du parti se sont récemment prononcés pour une troisième candidature d’Alassane Ouattara. Or, le président en exercice, qui ne peut briguer plus de deux mandats, avait fait savoir qu’il ne se présenterait plus. Aujourd’hui, l’incertitude demeure sur un possible revirement ou non.  

Octobre 2020, les Ivoiriens seront-ils aux urnes?  

La question se pose, au vu du paysage politique. Le parti au pouvoir n’a toujours pas de candidat. Le FPI de Laurent Gbagbo non plus. Son président, livré à la CPI par son pays, est sous liberté conditionnelle. Il ne peut revenir en Côte d’Ivoire sans l’aval des autorités ivoiriennes, c’est-à-dire du pouvoir d’Alassane Ouattara.  

Guillaume Soro, 47 ans, ex-protégé d’Ouattara et transfuge politique, est aujourd’hui en exil. Il est sous le coup d’un mandat d’arrêt international émis fin 2019 par son pays.

Parmi les rares candidats déclarés, Henri Konan Bédié, 86 ans. L’ex-chef d’État sera le candidat du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI).   Quant à Marcel Amon Tanoh, mercredi, il n’a donné aucune information sur l’éventuel parti qui le soutiendrait. Il n’a pas non plus dit s’il se présentait comme candidat indépendant. ©Dzaleu.com.

retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :