Actualités, NEWS

Numérique : Le Cameroun se dote du plus grand Datacenter d’Afrique centrale

Cameroun Datacenter Camtel de Zamengoé (Lekié)

Numérique : Le Cameroun se dote du plus grand Datacenter d’Afrique centrale  

Il est situé à Zamengoé dans le département de la Lekié (Centre-Cameroun). Cette infrastructure haute technologie va permettre au Cameroun de protéger efficacement ses données numériques.

Il a été inauguré le 10 juillet en présence de Madame Minette Libom Li Likeng, ministre des Postes et Télécommunications. Pour l’accueillir, le top management de la Cameroon Telecommunications (Camtel), dont sa directrice, Madame Judith Yah Sunday.  

Constitué de cinq bâtiments, une salle des serveurs de 400 m² et une salle de supervision, il s’étend sur un peu plus de 3000 mètres carrés. Zamengoé est doté d’un système de gestion des accès, de caméras de surveillance, d’un système anti-incendie, de gestion d’énergie automatisé et de plusieurs générateurs d’électricité de grande capacité.  

Quel avantage pour le Cameroun?  

Comme l’écrit le quotidien Cameroon Tribune sur son site : « Cette infrastructure de pointe alliant des équipements physiques et cloud pourra désormais permettre au Cameroun d’héberger les données sensibles de ses diverses entités localement et non plus à des milliers de kilomètres comme auparavant ce qui reviendra deux fois moins cher. »  

Pour Judith Yah Sunday, le Datacenter de Zamengoé va répondre à la demande de nombreux investisseurs. Mais aussi, booster encore plus l’économie numérique au Cameroun.

Pour elle, Zamengoé sera « un catalyseur de l’éclosion du génie créatif  de notre jeunesse à l’instar des startups qui disposent dès à présent d’un outil local, moins coûteux et sécurisé. »

Le centre de Zamengoé est le fruit d’une coopération Cameroun-Chine

Comme l’aura rappelé la directrice de Camtel, l’infrastructure de Zamengoé est l’un des projets phares du deuxième volet du « Broadband Network » (NBN2) de l’opérateur national. Grâce à lui, le Cameroun ne verra plus obligé de stoker ses données à l’étranger.  

Zamengoé hébergera les données numériques des agences gouvernementales, des institutions éducatives, financières, etc. Le projet aura coûté 10 milliards de FCFA. Il a été construit par China Shenyang International Cooperation, et l’équipement fourni par le chinois Huawei.©Dzaleu.com

retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :