Actualités, NEWS

Cameroun: vols européens, mais uniquement pour les Camerounais et résidents

avion dans le ciel

Cameroun: vols commerciaux européens, mais uniquement pour les Camerounais et résidents

Dès le mercredi 8 juillet, Brussels Airlines est autorisée à reprendre ses vols commerciaux en direction du Cameroun. C’est déjà le cas pour Air France. A l’inverse, l’Europe ferme toujours son ciel à certains pays africains, alors même que les prévisions alarmistes de l’OMS n’ont pas eu lieu, et que le continent le plus touché a été l’Europe.

Au Cameroun, sans parler directement de réciprocité, on peut toutefois l’y voir, dans les mesures prises par les autorités. Si les vols commerciaux des compagnies française et belge sont autorisées sur dérogation, c’est avec des restrictions.

Reprise des vols oui, mais uniquement pour les Camerounais et résidents étrangers au Cameroun

C’est ce qui ressort de la correspondance adressée le 2 juillet par Paule Assoumou Koki à Brussels Airlines. Interpellée par la compagnie belge, la directrice générale de la Cameroon Civil Aviation Authority (CCAA) a dévoilé les conditions accompagnant la dérogation accordée à la compagnie.

Brussels Airlines effectuera trois fréquences hebdomadaires du 8 juillet au 31 août 2020, dans la plage horaire comprise entre 6 h et 23 h (heure locale). De même, la compagnie devra se conformer au strict respect des mesures gouvernementales en matière de transport aérien dans le contexte du Covid-19.

Parmi elles, l’obligation pour chaque passager de fournir un test négatif au Covid-19. Ce test doit dater de moins de trois jours à l’embarquement. Le port du masque est aussi obligatoire, tant pour les passagers que le personnel navigant. La compagnie devra aussi respecter tous les autres gestes barrières.

« Compte tenu du caractère limité dans le temps de ladite autorisation, lesdits vols ne concernent que l’embarquement des ressortissants camerounais et les étrangers résidents au Cameroun au départ de la Belgique », précise la missive de Paule Assoumou Koki.

D’autres compagnies desservant le ciel camerounais comme Kenya Airways ou Ethiopian Airlines, auraient aussi déposé une demande de dérogation. ©Dzaleu.com

retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :