Actualités, NEWS

Guinée Équatoriale – Cameroun : suspension des travaux du mur de séparation

Guinée Equatoriale carte

Guinée Équatoriale – Cameroun : suspension des travaux du mur de séparation

Long de 189 kilomètres, le mur avait refroidi les relations entre Yaoundé et Malabo. L’annonce de sa suspension intervient au lendemain de la rencontre des 29 et 30 juin à Yaoundé.

L’initiative était portée par les présidents Paul Biya et Teodoro Obiang Nguema Mbasogo. Pendant ces deux jours, les ministres de la Défense des deux pays ont joué la carte de l’apaisement.

Ont pris part à ces rencontres, côté camerounais, Joseph Beti Assomo, ministre délégué à la présidence chargé de la Défense. Mais aussi Lejeune Mbella Mbella (Relations extérieures) ou encore Paul Atanga Nji (Administration territoriale). Côté équato-guinéen, Leandro Bekale Nkogo (Défense) et Baltazar Engonga Edjo’o (Intégration régionale), pour ne citer que ceux-là.

Pour Baltazar Engonga Edjo’o, les tensions constatées de part et d’autre de la frontière, ne sont pas représentatives des relations entre le Cameroun et la Guinée Équatoriale

Pour rappel, la Guinée Équatoriale est constituée à plus de 80% du peuple Ekang. Au Cameroun, ceux-ci constituent le plus grand groupe ethnique. Mais, face à certaines tensions entre Camerounais (non Ekang), migrants africains et Équato-guinéens à la frontière, Malabo avait entamé la construction d’un mur.

Débuté en juillet 2019, il entend réguler l’immigration en provenance du Cameroun. De plus, Malabo considère que le Cameroun est la porte d’entrée de clandestins ouest-africains dans son territoire.

Le sommet bilatéral de Yaoundé, selon les participants, aura permis de lever plusieurs malentendus. Surtout, il augure d’une coopération plus poussée en matière de sécurité, entre les deux pays frères. ©dzaleu.com

Azania (recueil de nouvelles) Minsili Zanga Mbarga - Librinova juillet 2020
retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :