Actualités, NEWS

Le Cameroun nomme un nouvel ambassadeur à Paris

Ambassade du Cameroun à Paris 16ème, porte d'Auteuil

Le Cameroun nomme un nouvel ambassadeur à Paris, Ekoumou André-Magnus

Rappelé au Cameroun en avril, deux mois plus tard, Alfred Nguini n’occupe désormais plus le poste d’ambassadeur du Cameroun à Paris. La Toile camerounaise avait largement disserté sur ce rappel, le prenant comme un nouvel épisode des relations prétendues tendues entre l’ancien ambassadeur et le responsable du pôle financier Christophe Ketchankeu, percepteur depuis 1984 et présenté par ses détracteurs comme celui qui ferait la pluie et le beau temps à Paris.

Ekoumou André Magnus, diplomate aguerri, remplace désormais Alfred Nguini. C’est ce qui ressort d’un décret signé le 30 juin 2020 par le président camerounais Paul Biya.

« Monsieur Ekoumou André – Marius est, à compter de la date de signature du présent décret, nommé Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de la République du Cameroun auprès de la République Française… »

Chargé de Mission à la Présidence de la République. Il est aussi la tête dirigeante du Fonds mondial pour la lutte contre le SIDA, le Paludisme et la Tuberculose au Cameroun.

Originaire de Mbankomo (Centre), Ekoumou André-Magnus est âgé de 65 ans

Présenté comme un fin diplomate et un homme d’une grande discrétion, il aura la lourde tâche de redorer le blason d’une ambassade camerounaise à l’image écornée. Dernier scandale en date, un trafic de passeports qui a suscité une enquête de la DGSN camerounaise.

Le nouvel ambassadeur n’a pas manqué de remercier le chef de l’Etat, Paul Biya. «Je suis infiniment reconnaissant pour cette marque de confiance », a-t-il réagi après sa nomination.

Interrogé par la Cameroon Radio Television, Ekoumou André-Magnus déclare à propos de sa mission : « J’estime qu’Il faut juger le maçon au pied du mur. Allons d’abord prendre service à Paris. Parce que Paris, c’est un poste très délicat. Il y a beaucoup de travail à Paris, et je pense que c’est à l’aune de ça, qu’on va me juger. » ©dzaleu.com

Azania (recueil de nouvelles) Minsili Zanga Mbarga - Librinova juillet 2020
retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :