Actualités, NEWS

Burundi : décès inattendu du président Pierre Nkurunziza

Pierre Nkurunziza (18 décembre 1964 - 8 juin 2020), président du Burundi de 2005 à 2020

Burundi : décès inattendu du président Pierre Nkurunziza. Il devait remettre le pouvoir à son successeur en août, et le félicitait sur Twitter il y a peu

Les rumeurs qui couraient depuis lundi sur l’état de santé du président burundais viennent d’être confirmées. Selon un communiqué du gouvernement ce mardi 9 juin, Pierre Nkurunziza est mort des suites d’une crise cardiaque.

Âgé de 55 ans, Pierre Nkurunziza était président du Burundi depuis 2005. Après trois mandats, il avait décidé de ne pas se représenter à la présidentielle du 20 mai 2020. Fin mai, il félicitait son successeur par un tweet.

“Je félicite chaleureusement le Président Élu Gén. Major Evariste Ndayishimiye pour sa large victoire qui confirme que la grande majorité de burundais adhèrent aux projets et aux valeurs qu’il incarne. Nous sommes des témoins privilégiés de l’Histoire. Que Dieu bénisse le Burundi!”, écrivait-il.

La présidentielle avait lieu en même temps que les scrutins municipaux et législatifs. C’est dans ce contexte chargé que mi-mai, quelques jours avant les élections, étaient expulsés le représentant de l’OMS dans le pays. Considérés comme « persona non grata », le dr Dr Walter Kazadi Mulombo et trois experts de l’OMS étaient priés de quitter le pays avant le 15 mai. Le Burundi n’avait pas donné d’explication à cette expulsion.

Depuis hier lundi, des rumeurs persistantes disaient Pierre Nkurunziza disparu. Certains indexaient le Covid-19 dont serait atteinte sa femme Bucimi, une information non confirmée à ce jour.

Selon le communiqué des autorités burundaises, Pierre Nkurunziza a été hospitalisé suite à un malaise dans la nuit du samedi 6 au dimanche 7 juin. Son état de santé s’était amélioré, mais lundi 8 juin au matin, le président a eu un arrêt cardiaque.

Né le 18 décembre 1964, Pierre Nkurunziza était membre du Conseil national pour la défense de la démocratie-Forces pour la défense de la démocratie (CNDD-FDD). Il devait passer le pouvoir au Général Evariste Ndayishimiye en août 2020. ©Dzaleu.comP. K.

Azania (recueil de nouvelles) Minsili Zanga Mbarga - Librinova juillet 2020
retour au haut de page
%d blogueurs aiment cette page :